Hamida Azouani-Rekkas

Docteur

DocteureInstitution de rattachement principal :

Institution(s) de rattachement : EHESS

Discipline : Sociologie

Équipe : Droits des personnes mouvements sociaux et mutations politiques

Coordonnées professionnelles :

hamida.azouani-rekkas@ehess.fr

rekkas.hamida@gmail.com

Docteure en sociologie politique / PhD in Political sociology

Hamida AZOUANI-REKKAS est docteure en sociologie politique. Suite à l’obtention d’un master en Sociologie et Anthropologie : Politique, Culture et Migrations, spécialité Migrations et Relations Interethniques (MIRI), elle situe ses recherches au croisement de la sociologie politique, des Études de l’intersectionnalité, de l’anthropologie du christianisme et de l’anthropologie de l’islam.

Intitulée « Devenir "Born Again Christian" en contexte kabyle contemporain : au croisement des représentations locales, des configurations nationales et des dynamiques transnationales », sa thèse est dirigée par Hamit Bozarslan et Karima Dirèche. Elle est soutenue à l’EHESS devant un jury composé de Katia Boissevain (CNRS), Christophe Pons (CNRS), Stéphane Lacroix (FNSP, rapporteur) et Olivier Roy (Institut Universitaire Européen, rapporteur).

Ses recherches portent notamment sur les modalités des identifications individuelles et collectives opérées par la conversion religieuse, les mobilités frontalières et la circularité des biens symboliques. En effet, les nouvelles manifestations du religieux qu’elle observe en Algérie, en France et aux États-Unis, l’amènent à questionner les dynamiques religieuses contemporaines dans les deux perspectives nationale et transnationale.

Hamida AZOUANI-REKKAS is a PhD in political sociology. After obtaining a master's degree in Sociology and Anthropology: Politics, Culture and Migration, specialty Migration and Interethnic Relations (MIRI), she situates her research at the intersection of political sociology, intersectionality studies, the anthropology of Christianity and the anthropology of Islam.

Entitled “Becoming "Born Again Christian" in the Contemporary Kabyle Context: at the Intersection of Local Representations, National Configurations, and Transnational Dynamics,” her thesis is directed by Hamit Bozarslan and Karima Dirèche. It was defended at EHESS before a jury composed of Katia Boissevain (CNRS), Christophe Pons (CNRS), Stéphane Lacroix (FNSP, rapporteur) and Olivier Roy (European University Institute, rapporteur).

His research focuses on the modalities of individual and collective identifications brought about by religious conversion, border mobilities and the circularity of symbolic goods. Indeed, the new manifestations of the religious that she observes in Algeria, France, and the United States, leads her to question contemporary religious dynamics in both national and transnational perspectives.

Résumé de ma thèse

Devenir "Born Again Christian" en contexte kabyle contemporain : au croisement des représentations locales, des configurations nationales et des dynamiques transnationales

Le sujet de ce travail de recherche porte sur les conversions de l’islam au christianisme évangélique en contexte kabyle dans lequel se développe de manière marquante la mouvance pentecôtiste depuis le début des années 2000. L’expansion du phénomène qui a pris de l’ampleur au fil du temps et son expression dans les zones rurales et urbaines viennent explicitement entraver le discours politique officiel axé sur la cohésion sociale et l’unité nationale dont la promotion repose sur la mise en valeur de l’ancrage historique de l’islam en Algérie. L’État qui, jusqu’ici, travaille à l’élaboration de l’identité collective autour de l’arabité et l’islamité assiste à une véritable prolifération de groupes affichant des appartenances en dehors de son giron. Les nouvelles allégeances semblent relever d’un choix déterminé par un ensemble d’éléments générateurs de représentations sociales périphériques. Pour mener à bien une réflexion sur les modalités d’identification à la périphérie du paysage politico-religieux en contexte local traversé par des dynamiques nationales et transnationales, nous avons privilégié une étude ethnographique longitudinale menée conjointement auprès d’assemblées pentecôtistes en Kabylie et en France. Pour une analyse fouillée au sein de ces espaces étendus, le choix a été ainsi opéré de mobiliser les méthodes de l’ethnographie itinérante. Cette perspective méthodologique permet de repenser l’objet dans les dimensions de plurilocalisation, de transnationalisation et de mobilité des acteurs religieux. Au croisement entre le religieux et le politique, la question des conversions fournit somme toute un cadre d’analyse plus global et transversal. Parce qu’il se révèle vecteur des aspirations en dehors du champ religieux, le processus conversionnel s’accompagne de dynamiques d’individualisation et de profondes restructurations des rapports sociaux. La dimension de renégociation du statut individuel et collectif semble en effet caractériser les conversions en milieu évangélique kabyle, il convient ainsi d’inscrire les interrogations posées ici au cœur des mécanismes inhérents à l’autonomisation du sujet croyant. Il est question d’appréhender des acteurs dont l’action religieuse est mue dans des logiques modernes de quête de sens et d’individualisation, mobilisées comme un dispositif, émanant d’un cheminement et de trajectoires d’identification atypiques, qui participe à la restructuration des rapports à soi, à la « communauté », à la Nation et à la société. Ainsi, bien au-delà du décryptage des modalités de diffusion des valeurs et des croyances évangéliques, l’enjeu de cette thèse consiste non seulement à dégager les reconfigurations individuelles, mais aussi à tenter d’appréhender les stratégies d’énonciation déployées par des acteurs oscillant, au gré des circonstances, entre particularisme identitaire et universalisme religieux en vue de résister au mode de socialisation collective chargée de présupposés idéologiques.

Abstract of my thesis

Becoming a "Born Again Christian" in the Contemporary Kabylian Context: at the Intersection of Local Representations, National Configurations and Transnational Dynamics.

The subject of this research is conversions from Islam to evangelical Christianity in the Kabylian context, where the Pentecostal movement has been developing significantly since the early 2000s. The expansion of the phenomenon, which has grown over time, and its expression in rural and urban areas explicitly hinder the official political discourse based on social cohesion and national unity, the promotion of which is based on the historical roots of Islam in Algeria. The state, which until now has been working on the development of a collective identity around Arabness and Islam, is witnessing a real proliferation of groups displaying allegiances outside its fold. The new allegiances seem to be the result of a choice determined by a set of elements that generate peripheral social representations. In order to carry out a reflection on the modalities of identification with the periphery of the politico-religious landscape in a local context crossed by national and transnational dynamics, we have favoured a longitudinal ethnographic study carried out jointly with Pentecostal assemblies in Kabylia and in France. For an in-depth analysis within these extended spaces, the choice was made to mobilise the methods of itinerant ethnography. This methodological perspective makes it possible to rethink the object in the dimensions of plurilocation, transnationalisation and mobility of religious actors. At the crossroads between the religious and the political, the question of conversions provides a more global and transversal framework for analysis. Because it reveals itself as a vector of aspirations outside the religious field, the conversion process is accompanied by dynamics of individualisation and profound restructuring of social relations. The dimension of renegotiation of individual and collective status seems to characterise conversions in the Kabylian evangelical environment, and it is therefore appropriate to place the questions raised here at the center of the mechanisms inherent in the autonomisation of the believing subject. It is a question of understanding actors whose religious action is driven by modern logics of the quest for meaning and individualisation, mobilised as a device, emanating from a path and trajectories of atypical identification, which participates in the restructuring of relationships to oneself, to the 'community,” to the Nation and to society. Thus, well beyond the deciphering of the modalities of diffusion of evangelical values and beliefs, the stake of this thesis consists not only in identifying individual reconfigurations, but also in trying to apprehend the strategies of enunciation deployed by actors oscillating, according to the circumstances, between identity particularism and religious universalism in order to resist the mode of collective socialization with ideological presuppositions.

Intérêts scientifiques / Scientific interests

Religieux et politique / Religious and political

Sociologie de l’État et de la nation/ State and nation sociology

Minorité et ethnicité / Minority and ethnicity

Identité individuelle et identité nationale / Individual identity and national identity

Mobilité transnationale et circularité religieuse (Algérie, France Etats-Unis) / Transnational mobility and religious circularity (Algeria, France United States)

Intersectionnalité, ethnicité, « race », religion / Intersectionality, ethnicity, "race", religion

Champs / Fields

Algérie contemporaine / Contemporary Algéria

Kabylie contemporaine / Contemporary Kabylia

Afrique du Nord / North Africa

Projets collectifs / Collective projects

2018- Co-organisatrice avec Pamela Millet-Mouity (EHESS-CéSor), Carla Bertin (EHESS-IMAF-LabEX TEPSIS) et Amalia Dragani (EHESS-LAS) des Rencontres des études africaines en France (REAF). Panel sur Les conversions religieuses dans les sociétés africaines et leurs diasporas : temporalités, espaces et modes de présence. / 2018- Co-organizer with Pamela Millet-Mouity (EHESS-CéSor), Carla Bertin (EHESS-IMAF-LabEX TEPSIS) and Amalia Dragani (EHESS-LAS) of the Meeting of African Studies in France (REAF). Panel on Religious Conversions in African Societies and their Diasporas: Temporalities, Spaces and Modes of presence.

2001-2021 « La conversion religieuse en actes : scènes, pratiques et circulations pour la revue Politique africaine dossier coordonné avec Bernard Coyault (EHESS-IMAF) et Pamela Millet (EHESS-CéSor). / 2001-2021 Coordination of the dossier “Religious Conversion in Acts: Scenes, Practices and Circulation for the Review Politique Africaine with Bernard Coyault (EHESS-IMAF) and Pamela Millet (EHESS-CéSor).

Communications et interventions / Communications and interventions

2021- L’acte de parler en langues (glossolalie) : un marqueur religieux au service d’une réappropriation identitaire. Journée d’études : Le religieux – entre fait matériel et fait symbolique. Organisée par le Centre d'Études en Sciences Sociales du Religieux (CéSor). / 2021- The Act of Speaking in Tongues (glossolalia): a Religious Marker in the Service of a Reappropriation of Identity. Study day: The Religious - Between Material and Symbolic Fact. Organised by the Centre for Studies in the Social Sciences of Religion (CéSor).

Mars 2018- La conversion religieuse : au croisement des dynamiques d’identifications individuelles et collectives. Colloque Religion et religieux : identité et transformation de l’AECSSR / AECSSR à Université du Québec à Montréal. / March 2018- Religious Conversion : at the Crossroads of the Dynamics of Individual and Collective Identifications. Conference Religion and Religious: Identity and Transformation.  AECSSR at the University of Quebec in Montreal.

Juin 2018- Identités et subjectivations religieuses en contexte musulman : les recompositions individuelles et collectives du croire comme enjeu politique. Journée d’études : Quand le fait religieux travaille les identités : discours, pratiques et représentations. Organisée par le Centre d'Études en Sciences Sociales du Religieux (CéSor). / June 2018 Religious Identities and Subjectivations in a Muslim Context: Individual and Collective Recompositions of Belief as a Political Issue. Study day: When the Religious Fact Works on Identities: Discourse, Practices and Representations. Organised by the Center for Studies in Social Sciences of Religion (CéSor).

2016- Femmes, religion et globalisation : La transnationalisation pentecôtiste américaine et ses influences sur les revendications identitaires et sociales des femmes converties de l’islam au christianisme évangélique. Cas de la France, l’Algérie et les États-Unis. Journée d’étude : Femmes, circulations et rapports de pouvoir en contexte minoritaire. Réalités contemporaines et nouvelles perspectives de recherche. Organisée par le Laboratoire du Changement Social et Politique à l’université Paris Diderot. / 2016- Women, Religion and Globalization: The American Pentecostal Transnationalization and Its Influences on Identity and Social Claims of Women Converted from Islam to Evangelical Christianity. Case of France, Algeria and the United States. Study day: women Circulation and Power Relations in a Minority Context. Contemporary Realities and New Research Perspectives. Organized by the Laboratory for Social and Political Change at Paris Diderot University.

2012- Faire une thèse ? Parcours professionnels après un master en sociologie. Rencontre organisée par Benoît Hachet, PRAG à l’EHESS. / 2012- Doing a Thesis ? Career Paths After a master’s Degree in Sociology. Meeting organised by Benoît Hachet, PRAG at EHESS.

Publications

AZOUANI-REKKAS Hamida. 2022. « Processus de subjectivation religieuse en Algérie contemporaine : dynamiques d’individualisation et de communautarisation du croire en contexte évangélique pentecôtiste kabyle », Nouvelle perspectives des sciences sociales (NPSS), volume 18, numéro 1, 2022, pp. 203-236 / AZOUANI-REKKAS Hamida. 2022. “Process of Religious Subjectivation in Contemporary Algeria: Dynamics of Individualization and Communautarisation of Belief in a Kabylian Pentecostal Evangelical Context,” New Perspectives of Social Sciences (NPSS), volume 18, number 1, 2022, pp. 203-236.

Autres activités scientifiques / Other scientific activities

2011-2018 Membre de l’équipe Enquêtes Terrains et Théories affiliée au Centre Maurice Halbwachs (CMH). / 2011-2018 Member of the Land and Theory Investigations team affiliated with the Maurice Halbwachs Center (CMH).

2018-2020 Membre de l’axe Sciences Sociales du Politique et du Droit (SSPD) au Centre Maurice Halbwachs (CMH). / 2018-2020 Member of the Social Sciences of Politics and Law (SSPD) axis at the Maurice Halbwachs Center (CMH).

2015-2017 Membre de l’atelier Migrations. / 2015-2017 Member of the Migrations workshop.

2009-2011 Master Sociologie et Anthropologie : Politique, Culture et Migrations. Spécialité Recherche en Migrations et Relations Interethniques (MIRI) à l’université Paris Diderot-Paris 7. / 2009-2011 Master Sociology and Anthropology : Politics, Culture and Migration. Research specialization in Migration and Interethnic Relations (MIRI) at the University of Paris Diderot-Paris 7.

Tous les contenus associés