Contrats ANR | TRANSTUR

Projets individuels

Marc AYMES

Hypothèse : le processus suivant lequel une administration se produit consiste en la mise en œuvre d’un faire-apparaître (ou disparaître), qui affecte aussi bien les objets que les sujets de l’action administrative.
Principal terrain d’étude : les faux et usages de faux dans les archives ottomanes du long XIXe siècle. Contrefaçons d’un côté, contre-mesures de l’autre : celles-ci comme celles-là participent de la création d’un régime étendu d’inauthenticité. Tout se passe comme s’il existait une relation symbiotique entre l’ordonnancement administratif et son parasitage par les faussaires.
Toute une économie du faux est donc à reconstituer. Entendons par là : 1. La circulation des devises de l’administration (locales, impériales ou étrangères) ; 2. Les processus qui permettent la domestication des faux jetons au cœur du système d’interactions du gouvernement ottoman.

Ulas BAYRAKTAR

Les personnels des gouvernements locaux.
L'étude proposée a l'objectif d'étudier les profils démographiques et socioéconomiques des employés des gouvernements locaux dans le cas de Mersin afin de voir si les problèmes de fonctionnement administratif sont liés aux politiques de recrutement des institutions locales.
L'étude couvrira quatre différents niveaux de gouvernements locaux tous environs de Mersin: trois arrondissements, une municipalité métropolitaine, un gouvernement départemental et une agence régionale de développement.

Nicolas CAMELIO

La politisation de l’université et de la haute fonction publique (1955-1980) : l’exemple de la Mülkiye.
On se propose d’étudier le processus de politisation de corps enseignant et des étudiants à la Faculté de Sciences Politiques d’Ankara entre le milieu des années 50 (les premières confrontations avec le gouvernement Menderes) et le coup d’Etat du 12 septembre 1980. L’étude porte sur une histoire sociale du recrutement et du devenir des étudiants, une histoire de l’enseignement et des savoirs administratifs et pédagogiques, et enfin une réflexion sur la non-résistance de la Mülkiye à la politisation radicale à partir de 1968.

Benjamin GOURISSE

J’étudierai les mécanismes de politisation et de dé-neutralisation des pratiques des agents de la fonction publique, ainsi que les clivages internes qu’ont pu produire ces
mécanismes entre le coup d’Etat militaire du 27 mai 1960 et celui du 12 septembre 1980. Pendant cette période, la façon dont les carrières professionnelles sont liées aux
affinités politiques des fonctionnaires tend à orienter leurs pratiques et à modifier la représentation qu’ils ont de leur rôle. L’hypothèse principale est que les activités de
captation des ressources  et des positions étatiques menées par les partis de gouvernement contribuent à la faible institutionnalisation des rôles de fonctionnaires.

Jeanne HERSANT

La bureaucratie turque à Chypre : formation et adaptation à l’UE
Les annuaires de la Faculté de sciences politiques d’Ankara, lieu de formation des élites politiques et bureaucratiques turques, depuis les années 1930, indiquent une nette augmentation du nombre d’élèves chypriotes turcs entre 1960 et 1973. Surtout, la carrière de ces fonctionnaires change alors de cours : certains effectuent leur carrière alternativement à Chypre et en Turquie, comme s’il s’agissait de l’administration d’un seul et même Etat. 
J’étudierai « l’importation » d’une administration étatique turque à Chypre, avant et après 1983 (proclamation de la RTCN). Puis je m’intéresserai à l’adaptation de cette administration à l’UE (acquis communautaire, etc.) dans un Etat qui officiellement n’existe pas, mais dont la population est citoyenne européenne, à l’instar de la population chypriote grecque.

Elise MASSICARD

La rationalisation des institutions à travers la figure du vali
Il s’agira de réaliser un travail prosopographique systématique sur les préfets (vali) de la période républicaine, à travers la reconstitution et l’analyse quantitative de leurs carrières. Cette figure-clé des relations entre pouvoir central et provinces, en place depuis l’Empire ottoman, permet d’interroger les processus de rationalisation des institutions et de traiter des rapports entre administration et politique, et ce de manière diachronique. De nombreux passages sont envisagés avec les travaux de Jeanne HERSANT, Nicolas CAMELIO, Benjamin GOURISSE, et François GEORGEON.

Maurus REINKOWSKI

The research project addresses the self-perception of the late Ottoman state taking the example of Gazi Ahmed Muhtar Pasha who served as Ottoman High Commissioner to Egypt in 1885-1908. The Ottoman empire, itself exposed as a semi-colonised state to European imperialism, was to insist until the beginning of the World War I on its suzerainty over Egypt – a country that was factually under British rule from 1882 onwards. One will have to ask how Ahmed Muhtar – given his lack of any real means of power – expressed and defended the imperial self-representation of the Ottomans in Egypt. Particularly helpful will be the comparison to Evelyn Baring (to become Lord Cromer), one of the major theoreticians of ‚classical‘ European imperialism, who acted as British General Consul to Egypt in the years 1882-1907. It will be worthwhile to see in what ways the Ottoman elite – embodied here in the person of Ahmed Muhtar – used conceptions such as ‚modernity‘ or ‚imperial mission‘ – in direct response to British imperialism but also to the Egyptian elite itself since Egypt had been in the early decades of the 19th century a dreadful competitor to the Ottoman state. Finally, this study on the Ottoman experience of ‚modernity‘ strives to be of general relevance to studies on ‚classical modernity‘ in the European and non-European world.

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

ANR PROPHET: Between God and Man: Representations of the Prophet in Literature, Arts, and Media

Colloque - Jeudi 09 novembre 2017 - 09:00Le deuxième workshop du projet ANR PROPHET se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à Ruhr University Bochum.This second workshop of the ANR/DFG Project "The Presence of the Prophet: Muhammad in the Mirror of His Community in Early Modern and Modern Islam", w (...)(...)

Lire la suite

Colloque de restitution du programme ANR-DFG NEORELIGITUR

Colloque - Lundi 30 octobre 2017 - 09:00Le colloque a pour vocation de présenter les travaux effectués dans le cadre du programme ANR-DFG Neoreligitur, en les confrontant à des paradigmes majeurs de l'étude des nouvelles religiosités : (dé-)sécularisation, individualisation, circulation et gloca (...)(...)

Lire la suite

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01