Membres du Centre | Étudiants

Nicole RODDA

Portrait RODDA Nicole
Étudiant-(e) en doctorat
Discipline : Anthropologie

Coordonnées professionnelles

nicole.rodda[at]ehess.fr

Laboratoires de rattachement: GRAC - groupe de recherche apprentissage et contexte (EHESS) et CETOBaC

Directeur de thèse: Blandine BRIL (GRAC - EHESS)

Co-directeur de thèse: Vincent FOURNIAU (CETOBaC)

Financement : Contrat doctoral PRES HESAM, programme Paris nouveaux Mondes.

Données personnelles: née le 29/07/1985 à Trieste, Italie
 

Aires de recherche

 

  • Asie centrale ex-soviétique (Kirghizstan) et chinoise (Xinjiang/Turkestan oriental)

 

Thèmes de recherche
 

  • techniques du corps,
  • technique de fabrication alimentaire,
  • cuisine,
  • alimentation,
  • apprentissage,
  • transmission,
  • phénomènes microsociaux,
  • comparaison interculturelle

 

Titre de la thèse

 

Variations culturelles dans la transmission et l’apprentissage des techniques du corps en Asie Centrale. Le cas de l’apprentissage des techniques de fabrication des pâtes alimentaires chez les Ouïghours et les Kirghiz.

 

Résumé

 

La thèse se propose d’explorer comment une même habileté technique est acquise dans des contextes socio-culturels différents afin de comprendre les éléments d'équivalence des situations de transmission, qui toutes ont implicitement pour but de permettre l’apprentissage, mais qui se présentent comme différentes les unes des autres. La thèse porte sur l'exemple de la technique de fabrication des leghmen/lagman (en ouïghour/russe), ce plat à base de pâtes de blé tendre étirées à la main, plat identitaire de la population ouïghoure. Ce travail se présente comme une étude comparative selon plusieurs dimensions :

1.de définition identitaire, en mettant en parallèle le milieu ouïghour et kirghiz ;

2.géographique, comparant le Kirghizstan ex-soviétique et les lieux d’origine dans l’actuelle région autonome du Xinjiang chinois des ouïghours vivant actuellement dans ce pays;

3.de contexte, s’interrogeant sur les transformations que subissent les pratiques nées en contexte domestique et transférées dans le milieu professionnel.

La thèse intègre une réflexion sur la notion maussienne de "technique du corps" en proposant d'aborder un aspect peu exploré dans la littérature ethno-anthropologique: l'organisation de l'action par les individus (aspect opérationnel) et sa variation au cours de l'apprentissage.

La recherche est articulée en trois niveaux d’analyse:

1.« Espace du culinaire »: Contextualisation des leghmen/lagman dans la cuisine et le système technique centrasiatique et mise en perspective historique.

2.« Qu'est-ce qu'on transmet? »: Analyse comparative des stratégies d'organisation de l'apprentissage de l’habileté technique de préparation des lagman dans les discours et dans les pratiques.

3.« Qu'est-ce qu'on apprend? » Analyse de la progression de l'apprentissage par la caractérisation de l'action technique (structure chronologique, cinématique du mouvement, production) de fabrication des nouilles à des niveaux d’expertise différents.

Tout en maintenant la prérogative de la discipline ethno-anthropologique que constitue le travail sur le terrain, la recherche propose une intégration d'approches plus expérimentales issues de la psychologie ainsi que des sciences de la vie (sciences du mouvement, biochimie des aliments).
 

Publications

 

N. Rodda, 2014, « « Vivre le geste » dans l'acquisition d'une expertise technique. L’exemple de l’apprentissage des techniques de fabrication des pâtes étirées en Asie centrale », Actes du colloque « Gestes techniques, techniques du geste », ANMT. (à paraître en 2014).

 

Présentations orales

 

N. Rodda, 2013,  « La technique de fabrication des lagman ouïghours au Kirghizstan ». Semaine d'Etudes Ouïghoures, Association Oghouz », INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales), l’EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes) et l’Université Paris-VII Denis Diderot, 22 Novembre 2013.

N. Rodda, 2013, « « Vivre le geste » dans l'acquisition d'une expertise technique. L’exemple de l’apprentissage des techniques de fabrication des pâtes étirées en Asie centrale. », Colloque pluridisciplinaire « Gestes techniques, techniques du geste », ANMT et SaCDHT Roubaix, 14 décembre 2013.

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

L’Iran, au-delà des images médiatiques

Projection-débat - Jeudi 14 mars 2019 - 12:30« Sciences sociales. Regards sur le monde » est un nouveau cycle de rencontres, à l’initiative de l’EHESS, du CNRS et de mk2,. Il propose de découvrir, dans toute leur complexité, certains enjeux propres à une région du monde. Photos, séquences de fil (...)(...)

Lire la suite

Identités, croyances et pouvoirs à l'épreuve des "aires culturelles"

Journée(s) d'étude - Vendredi 15 février 2019 - 08:45La journée doctorale portera sur les espaces étudiés au CETOBaC (Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques) : les régions autrefois intégrées à l’Empire ottoman à savoir la Turquie, les Balkans et une partie du Moyen-O (...)(...)

Lire la suite

Économie alternative : religiosité, ruralité, migration

Journée(s) d'étude - Mardi 05 février 2019 - 10:00Cet événement, conçu dans le cadre des journées des doctorants Campus Condorcet 2018-2019 et co-financé par le projet PSL IRIS Études Globales « Marché islamique mondial : Perspective asiatique sur la diversité du capitalisme » vise à aborder la (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac