Membres du Centre | Étudiants

Mélisande GENAT

Portrait GENAT Mélisande
Étudiant-(e) en doctorat
Discipline : Études politiques
Institution(s) de rattachement : EHESS
Laboratoire(s) de rattachement : CETOBaC

Coordonnées professionnelles

mgenat[at]stanford.edu

203-739-5959(aux Etats-Unis)

Doctorante en études politiques à l'EHESS sous la direction d’ Hamit BOZARSLAN
PhD candidate in history at Stanford University sous la direction de Joel BEININ

Thèmes de recherche
 

Politiques de développement économique en Irak (1958-1980)
Parti baas irakien

  • Réforme agraire
  • Collectivisation
  • Déplacements de populations
  • Villes collectives (mujamma'at)

Terrains & Aires géographiques
 

  • Proche et Moyen Orient
  • Irak (2010 à 2014)
  • Jordanie (2011)

Thèse de doctorat à l’EHESS sous la direction d’Hamit BOZARSLAN (EHESS, CETOBaC)
Intitulé : Le parti Baas irakien et les gouvernorats kurdes de 1970 à 1980. Des politiques de développement aux déplacements forcés de populations.

Résumé
 

Suite à la nationalisation de l'Iraq Petroleum Company en 1972, le gouvernement baas irakien lance un ambitieux programme de réformes destinées à moderniser, diversifier et collectiviser l’économie irakienne.  Les trois provinces kurdes (Erbil, Sulaymaniah et Duhok)–  auxquelles vient d’être accordé le statut d'autonomie en 1970 – ne demeurent pas en reste. L'administration centrale poursuit la redistribution de la terre entamée lors de la réforme agraire engagée par le Général Kassem en 1958. Des fermes d’état ainsi qu'un vaste réseau de coopératives agricolessont établis. Tout au long de la décennie, de nouvelles unités industrielles sont créées ou agrandies et les services publics bénéficient d'investissements considérables. La période allant de la signature du traité d'autonomie (1970) à la reprise de l'insurrection kurde (1974) est caractérisée par une stabilité politique sans précédent, propice au développement de l'activité économique. Pourtant, très vite, les politiques de développement n’échappent pas à des considérations stratégiques visant à réorganiser la répartition et la forme du peuplement dans le nord du pays dans le but d’affaiblir les factions kurdes rebelles. 

La rareté de la documentation ne favorisant rien, une lecture trop souvent téléologique de l'histoire de la région kurde irakienne a conduit la quasi-totalité de la bibliographie à passer sous silence cette dimension originelle de la politique du gouvernement irakien. Si l’échec de cette tentative de modernisation, ses dévoiements ultérieurs progressifs et les déroulements tragiques qui ont affecté l'espace kurde font qu'il n'existe plus aujourd'hui beaucoup de traces matérielles, il n'en demeure pas moins que cette ambivalence fondamentale du gouvernement central dans la mise en application des politiques de développement au Kurdistan peut être considérée comme l’une des dynamiques majeures de la décennie 1970 en Irak.

Ce travail doctoral se propose ainsi d’envisager

* La nature des politiques de développement destinées à moderniser la région kurde entre 1970 et 1980.

* Le tournant politique que représente l’insurrection kurde de 1974/1975; les premiers déplacements forcés de populations vers les villes collectives, couplés au processus de collectivisation du secteur agricole irakien.

* Les diverses causes de l’échec de cet effort de modernisation ainsi que les conséquences du bouleversement des structures économiques et sociales traditionnelles sur les sociétés kurdes (exode rural, hypertrophie du secteur des services notamment).

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche - L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHES (...)(...)

Lire la suite

Journée doctorale CETOBaC - CRAG sur les dynamiques contemporaines dans l’espace turc, balkanique et centre-asiatique

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 janvier 2017 - 09:00Pour la deuxième journée doctorale s’intéressant aux recherches sur les espaces turc, balkanique et centrasiatique, le programme s’articule autour de quatre axes qui visent à interroger les facettes multiples des transformations contemporaines (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
190-198, Avenue de France
75244 Paris Cedex 13

Attention changement d'adresse au 1er avril 2017 :

54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
etudes-turques
@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01