Membres du Centre | Membres titulaires

Aurélie BIARD

Portrait BIARD Aurélie

Coordonnées professionnelles

biardaurelie[at]yahoo.fr

Docteur en science politique (IEP de Paris, 2015)

Présentation

Aurélie Biard a soutenu en mai 2015 une thèse de doctorat à Sciences Po Paris (Centre d’études et de recherches internationales (CERI). Après une maîtrise de littérature anglaise à Paris IV-Sorbonne, elle a poursuivi sa formation en anthropologie sociale à l’université Paris X-Nanterre puis à l’EHESS (DEA en 2005) ainsi qu’en science politique à l’IEP de Paris (Master recherche, « Sociétés et politiques comparées, spécialité Russie et CEI » en 2006). Sa thèse de doctorat, intitulée « Etat, religion et société en Asie centrale post-soviétique. Usages du religieux, pratiques sociales et légitimités politiques au Kirghizstan », sous la direction de M. Patrick Michel, porte sur les réemplois contemporains de l’islam sur le terrain politique au Kirghizstan. Afin de dégager des éléments d’analyse visant à rendre compte du statut, de la nature et du rôle du religieux, et notamment de l’islam, sur la scène socio-politique kirghizstanaise, ce travail de thèse considère la triangulation des acteurs État-religion-société, qui est explorée au travers de trois hypothèses principales. Ces réemplois du religieux, étroitement articulés, concernent : en premier lieu, le ‘réenchantement’, via le religieux, de l’ordre politique de l’après-indépendance, qui est à la recherche d’une légitimité nouvelle depuis l’effondrement du communisme. En second lieu, la gestion au niveau local, via le religieux, d’une redistribution d’un rapport au sens dans une société désarticulée par les changements brutaux liés à la chute de l’État-providence soviétique. L’hypothèse principale ici est que le recours à l’islam répond à l’effondrement du contrat social soviétique en ce qu’il est étroitement intégré au tissu social kirghiz et en reflète les changements de valeurs et de normes sociales ainsi que les légitimités en compétition. Enfin, l’établissement, via l’islam, d’un rapport renouvelé au politique et, partant, d’une quête de refondation de l’ordre politique.Une bourse de recherche de courte durée du Kennan Institute du Woodrow Wilson Center for Scholars à Washington, lui a permis, en 2007, d’effectuer les recherches bibliographiques nécessaires à sa recherche. Le travail de terrain, effectué dans le cadre d’une bourse d’aide à la recherche (2008-2010) auprès de l’Institut Français d’Études sur l’Asie Centrale (IFEAC) basé à Tachkent, s’est centré sur l’étude des interactions fondées sur des relations de type patronage/clientélisme, mais aussi sur les stratégies de contrôle, de collaboration ou encore de concurrence, entre les diverses catégories de religieux musulmans, les autres détenteurs de pouvoirs, symboliques et/ou politiques, au niveau local et enfin, la population locale au centre de leurs entreprises de mobilisation. Les systèmes d’interdépendances (au niveau individuel, relationnel et structural) entre ces divers acteurs ainsi que leurs ramifications sont naturellement à situer dans le contexte plus large du réajustement des pouvoirs locaux, qui ont à s’adapter aux rapides changements politiques et économiques. Si ses recherches dans le cadre de la thèse de doctorat se sont centrées sur l’Asie centrale, Aurélie Biard a pu, grâce à l’octroi d’une bourse de recherche « Jean Walter-Zellidja » de l’Académie française en 2008 effectuer, dans une perspective comparative, une enquête de terrain au Tatarstan sur les recompositions de l’islam au sein de cette république. Le comité scientifique de la conférence Sciences Po-ASN, (« Empires and Nations », 3-5 juillet 2008 à Paris) lui a décerné le « Best Doctoral Student Paper Award » pour son article, « The Religious Factor in the Reification of ‘Neo-Ethnic’ Identities in Kyrgyzstan ». Le prix lui a été remis lors de la 14ième conférence de l’ASN, « Imagined Communities, Real Conflicts and National Identities », à la Columbia University à New York le 25 avril 2009. De septembre 2013 à août 2014, Aurélie Biard a été chercheur invité au sein de l’IERES (Institute for European, Russian and Eurasian Studies), Elliot School of International Affairs, de l’université The George Washington University à Washington, DC. Ses recherches post-doctorales portent davantage sur les reformulations des ‘islams du nord’, notamment au sein de la Fédération de Russie.

TerrainsTerrains/Aire géographique
 

  • Asie centrale : Kirghizstan, Tadjikistan (Isfara)
  • Fédération de Russie (Tatarstan)

Thèmes de recherche
 

  • Politisation des identités via le religieux
  • Religions « ethnicisées » et trans-nationales
  • Réseaux clientélistes liés à l’islam
  • Enjeux de pouvoir entre diverses catégories d’acteurs se réclamant de l’islam
  • Réajustements des pouvoirs locaux
  • Business et religion
  • Ethique et religion

Travaux et publications

Articles de recherche dans des revues à comité de lecture, contributions à des ouvrages de recherche
 

Aurélie Biard, « The Religious Factor in the Reifications of ‘Neo-ethnic’ Identities in Kyrgyzstan », Nationalities Papers 38/3, 2010: 323-335.

Aurélie Biard et Laruelle, Marlène, «‘Tengrism’ in Kyrgyzstan: In Search of New Religious and Political Legitimacy », in Isabelle Charleux, Grégory Delaplace, Roberte Hamayon and Scott Pearce (ed.), Representing Power in Modern Inner Asia: Conventions, Alternatives and Oppositions, Bellingham: Center for East Asian Studies, Western Washington University, 2010: 55-96.

Aurélie Biard, « Religieux et recomposition : le cas du Kirghizstan », Socio-Anthropologie n°25/26, « Religion, politique et monde(s) en mouvement », Patrick Michel et Jésus Garcia-Ruiz (dir.), 2e semestre 2009/1er semestre 2010: 41-62.

Aurélie Biard, « Interrelation to the Invisible in Kirghizistan », in Thierry Zarcone and Angela Hobart (ed.), Shamanism and Islam. Sufism, Healing Rituals and Spirits in the Muslim World, London: I. B. Tauris, 2013: 79-94.

Aurélie Biard, « Pouvoir et ‘orthodoxie’ musulmane au Kirghizstan », Mondes contemporains 4, Revue d’Anthropologie sociale et culturelle, Usages contemporains du religieux, Patrick Michel and Jesús García-Ruiz (ed.), 2013: 107-128.

Aurélie Biard, « Author-Critic Forum: Johan Rasanayagam, Islam in Post-Soviet Uzbekistan, the morality of experience » (Cambridge UP), with Russell Zanca, Nazif Shahrani and Johan Rasanayagam, Book Reviews editor (CAS): Marianne Kamp, Central Asian Survey 34/1, 2015: 125-139.

Aurélie Biard, «“Power, ‘Original Islam’, and the Reactivation of a Religious Utopia in Kara-Suu, Kyrgyzstan”, Central Asian Affairs 2, Brill, 2015: 347-366.

Aurélie Biard, « Islam, Ethno-Nationalism and Trans-national Neo-community in Kyrgyzstan », in Bryan S. Turner, Adam Possamai and Patrick Michel (ed.), Religions, Nations and Transnationalism in Multiple Modernities, Palgrave Macmillan, à paraître.

Conférences internationales, interventions, séminaires
 

« Individuation, néo-communauté et rapport au politique : les paradoxes du ‘born again’ au Kirghizstan », présentation dans le cadre du séminaire « L’Asie centrale dans tous ses Etats : questions et méthodes », dirigé par Stéphane A. Dudoignon, Cloé Drieu, Carole Ferret, Isabelle Ohayon, Julien Thorez, EHESS, 13 octobre 2015.

« Etat, religion et société en Asie centrale post-soviétique. Usages du religieux, pratiques sociales et légitimités politiques au Kirghizstan », présentation dans le cadre du séminaire « Approches politiques du religieux », dirigé par Patrick Michel (CNRS, EHESS, directeur du Centre Maurice Halbwachs), EHESS, 3 mars 2015.

« Islam, Individuation and Neo-Community in Kyrgyzstan », communication orale (en anglais), Symposium, « Islam in Eurasia », Central Asia Program,Institute for European, Russian and Eurasian Studies (IERES), Elliot School of International Affairs,The George Washington University,  Panel II: Islam and Everyday Life in Central Asia, Chair: Pauline Jones Luong (Michigan University, USA), 3 novembre 2014.

« Islam and Recomposing in post-Soviet Central Asia (Kyrgyzstan) », présentation dans le cadre du séminaire « Lansing B. Lee, Jr./Bankard Seminar in Global Politics », University of Virginia, Gibson Hall, Charlottesville, 21 avril 2014.

« Power and Muslim ‘Orthodoxy’ in Kyrgyzstan », présentation dans le cadre du séminaire « IERES’s Visiting Scholar Roundtable », Central Asia Program, Institute for European, Russian and Eurasian Studies (IERES), Elliot School of International Affairs,The George Washington University, 27 mars 2014.

Author-Critic Forum, « Johan Rasanayagam, Islam in Post-Soviet Uzbekistan, the morality of experience (Cambridge UP) », communication orale (en anglais), 14th Annual Conference, Central Eurasian Studies Society (CESS), Roundtable with Dr Russell Zanca (Chair), Dr Johan Rasanayagam and Dr Nazif Shahrani, Session IV, University of Wisconsin, Madison, 5 octobre 2013.

« Islam, Individuation and Neo-community in Kyrgyzstan », présentation dans le cadre du séminaire de recherche du Centro Incontri Umani, Ascona, Suisse, 22 août 2013.

« Islam in post-Soviet Kyrgyzstan : Local Power Adjustments and Systems of Interdependences between Religious Actors » présentation dans le cadre du séminaire de recherche du Centro Incontri Umani, Ascona, Suisse, 18 juin 2013.

« L’islam et recomposition : le cas du Kirghizstan et de l’Ouzbékistan », présentation dans le cadre du séminaire « Approches politiques du religieux », dirigé par Patrick Michel (CNRS, EHESS, directeur du Centre Maurice Halbwachs), École normale supérieure, Campus Paris-Jourdan, 31 mars 2011.

« L’islam contemporain au Kirghizstan », présentation dans le cadre du séminaire « L’islam moderne et contemporain en Eurasie centrale (Russie, Caucase, Asie centrale, Chine) : histoire et sciences sociales », dirigé par Anne Ducloux (maître de conférence des Universités, EHESS, EPHE), Stéphane A. Dudoignon (CNRS), Michael Kemper (Université d’Amsterdam), Thierry Zarcone (CNRS) et Alexandre Papas (CNRS), Institut d’études de l’islam et des sociétés du monde musulman, EHESS,  1er avril 2010.

« Islam in the Post-Soviet Recompositions of the Social and Political Fields in Kyrgyzstan », communication orale (en anglais), 14th World Convention of The Association for the Study of Nationalities, « Imagined Communities, Real Conflicts and National Identities », Columbia University, New York, Session VII, Panel EU7, « Politics and Identity in Kyrgyzstan and Kazakhstan », Président: Troy McGrath(Russian State University for the Humanities, Moscou), 24 avril 2009.

« Réajustements des pouvoirs locaux et systèmes d’interdépendances entre diverses catégories d’acteurs se réclamant de l’islam au Kirghizstan », communication, Table ronde sur l’Anthropologie des réseaux en Asie centrale, organisée par le Réseau Asie-IMASIE et l’IFEAC, présidée par Anne Ducloux (EPHE), 23 mars 2009.

« Islam and the Transnational Ideology of Tengrism in Kyrgyzstan », communication orale (en anglais), colloque « Transnationalisation de l’Asie centrale contemporaine : une approche qualitative des flux», Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales, EHESS, Max Planck Institute, Caucasus and Central Asia Study Center of the School of Oriental Studies (SOAS), Central Asian Survey, Boris Pétric (EHESS) et Svetlana Jacquesson (MPI), Panel II “Flows of Faiths”, Présidente: Catherine Poujol (Inalco), 15 décembre 2008.

« Interrelation to the Invisible: Köz ačïk (‘open eye’)’s Healing Practices and Representations of Misfortunes in Kyrgyzstan », communication orale (en anglais), colloque « Shamanism and healing rituals in contemporary Muslim World and Sufism », Dedicated to Vladimir Nikolaevich Basilov, Centro Incontri Umani, Ascona – Suisse, Dr Thierry Zarcone (CNRS, Paris), Session I: « Shamanism in the Turko-Persian Area », président: François Ruegg (Université de Fribourg), 22 novembre 2008.

« The Religious Factor in the Reification of ‘Neo-ethnic’ Identities in Kyrgyzstan »,communication orale (en anglais), The Association for the Study of Nationalities(ASN)/ Sciences-po, « Empires and Nations », Panel EU3: Religion and Identity in Post-Soviet Space II, Sciences-po, Paris, 3juillet 2008.

« L’idéologie politico-religieuse du tengrisme (rus. tengrianstvo, kir. tengričilik) au Kirghizstan à l’époque contemporaine : une ‘tradition inventée’ ?, communication orale, Programme « Religions et Sociétés en Asie Orientale », La notion de ciel en Asie : époque moderne et contemporaine (3e réunion préparatoire), présidée par Marie-Dominique Even, GSRL (UMR 8582), 2 juillet 2008.

« La tentation du tengričilik(kir. tengrisme) comme ‘religion ethnicisée’ au Kirghizstan », communication orale, 3ème Congrès du Réseau-Asie, Thématique : Espaces, rituels, sociétés,  Atelier A-36 : La recomposition des paysages en Asie centrale : le regard des anthropologues, présidé par Boris Pétric (CNRS), Maison de la Chimie, Paris, 27 septembre 2007.

« The Return of Tengri », communication orale (en anglais) et présentation du poster en collaboration avec Marlène Laruelle, symposium « Representing power in Asia: legitimizing, consecrating, contesting » (sous les auspices de la convention signée par l’EPHE Sciences Religieuses et le Department of Social Anthropology of Cambridge University), Session 4, Imaginary figures of power: contestation, anticipation, utopia, Institut Européen en Sciences des Religions, Paris, 24 mars 2006.

« Représentations et traitement de l’infortune : propos de köz ačïk(‘œil ouvert’) du Kirghizstan », commnication orale, 2ème Congrès du Réseau-Asie, Thématique: Savoirs, milieux et sociétés, Atelier XXVII: Santé et société en Asie centrale post-soviétique: représentations et perception de la maladie par les pouvoirs et les populations concernés, présidé par Catherine Poujol (Inalco), Centre de conférences internationales, Ministère des Affaires étrangères, Paris, 28 septembre 2005.

Articles et communications en ligne
 

« Représentations et traitement de l’infortune : propos de köz ačïk(« œil ouvert ») du Kirghizstan »,Actes du 2e congrès du Réseau Asie (Paris, 28-29-30 septembre 2005). http://www.reseau-asie.com/cgi-bin/prog/gateway.cgi?langue=fr&password=&email=&dir=myfile_colloque&type=jhg54gfd98gfd4fgd4gfdg&id=255&telecharge_now=1&file=xxviii_toustextes.doc1.pdf

« La tentation du tengričilik(Kir. tengrisme) comme « religion ethnicisée » au Kirghizstan », Actes du 3e congrès du Réseau Asie.
http://www.reseau-asie.com/cgi-bin/prog/gateway.cgi?langue=fr&password=&email=&dir=myfile_colloque&type=jhg54gfd98gfd4fgd4gfdg&id=420&telecharge_now=1&file=a36biard_aurelie.pdf

« Réajustements des pouvoirs locaux et systèmes d’interdépendances entre diverses catégories d’acteurs se réclamant de l’islam au Kirghizstan », in Les Actes de la table ronde Anthropologie des réseaux en Asie centrale, Réseau-asie-IMASIE et IFEAC.
http://www/reseau-Asie.com/media3/suivi-des-manifestations/table-ronde-anthropologie-des-reseaux-en-asie-centrale-1/

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche - L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHES (...)(...)

Lire la suite

Journée doctorale CETOBaC - CRAG sur les dynamiques contemporaines dans l’espace turc, balkanique et centre-asiatique

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 janvier 2017 - 09:00Pour la deuxième journée doctorale s’intéressant aux recherches sur les espaces turc, balkanique et centrasiatique, le programme s’articule autour de quatre axes qui visent à interroger les facettes multiples des transformations contemporaines (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01