Champs de recherche |

Islam : histoire, arts et anthropologie

Responsables : Rachida CHIH & Frédéric HITZEL

. Il y a 30 ans paraissait sous la direction de deux membres éminents du laboratoire, Alexandre Popovic et Gilles Veinstein, Les Ordres mystiques dans l'Islam. Cheminements et situations actuelles(Paris, Ehess, 1986), le premier ouvrage né d’une vaste entreprise d’étude interdisciplinaire de l’islam périphérique.

. Cette initiative permit d’élargir les études sur l’islam en France, jusqu’alors concentrées sur le monde arabe et l’Iran, et de décloisonner les aires culturelles. « Décloisonnement et pluridisciplinarité » sont depuis lors les deux points forts des études sur l’islam au CETOBaC.

. Un éventail très varié de recherches sont menées au sein de notre laboratoire, faisant appel à diverses disciplines : histoire, anthropologie, science politique et arts, afin d’œuvrer à la compréhension d’un islam ancré dans l’histoire.

. Des questions transversales se nourrissent des recherches individuelles menées par les membres du laboratoire sur l’islam dans les Balkans, le Caucase et l’Asie centrale, un domaine en pleine expansion, ainsi que le Proche-Orient et l’Anatolie sur une période qui s’étend du XVe siècle à nos jours. 

. Depuis les études pionnières sur le soufisme qui ont donné lieu à un nombre important d’ouvrages de référence sur les confréries soufies, la sainteté, la paternité spirituelle, et le livre saint en Islam (dans une perspective comparatiste avec le christianisme), de nouveaux thèmes sont abordés tout en gardant les études soufies comme axe majeur.

. Les études sur l’islam au sein du CETOBaC continuent de fédérer les recherches individuelles sur des aires précises autour de thèmes transversaux et transdisciplinaires et cherchent à répondre aux questions de notre temps, aux besoins de connaissance légitime de la diversité des institutions, courants, pratiques et discours relatifs à l’islam actuel, lesquels sont toujours étudiés dans leur profondeur historique.

. La période 2019-2023 sera marquée par la mise en œuvre de 3 initiatives collectives :

1. Programme franco-allemand Prophet (« La présence du Prophète : Muhammad au miroir de sa communauté dans l’Islam moderne et contemporain »), coordonné par Rachida Chih et Stefan Reichmuth (Ruhr-Universität Bochum) 

2. Parution des premiers volumes de Encyclopaedia of Islamic Mysticism (Brill), co-dirigée par Alexandre Papas, et assortie d’une nouvelle collection de manuels consacrés au soufisme ;

3. Consolidation de la collection d’ouvrages sur l’islam et les mondes musulmans, lancée par Stéphane Dudoignon en 2017 aux éditions du Seuil, avec le soutien de l’Iismm.

. Une caractéristique des recherches menées par les chercheurs du Cetobac, est la grande variété des échelles d’observation et d’analyse :

-  Des études localisées sur l’Albanie (Gianfranco Bria), la Grèce (Alexandre Papas), la Turquie (Nathalie Clayer, Dilek Sarmis) ;
-  Des travaux à focale continentale : projet Mobile Muslims / Invisible Muslims (coordonné par Cecilie Endresen, Université d’Oslo), sur les transformations religieuses parmi les musulmans et les personnes de culture musulmane en Europe ;
-  Projet collaboratif international(« Une légende rouge dorée ») lancé par Stéphane Dudoignon concernant la culture de la sainteté islamique en Urss et dans les démocraties populaires.
-  À mi-chemin du local et du global : les réseaux transnationaux des écoles islamiques dans les Balkans (G. Bria), les déclinaisons éthiques d’un « islam bourgeois » en Asie centrale (Aurélie Biard) en offriront des cas d’étude particulièrement saillants.
-  Des démarches comparatistes :

-  Recherches consacrées par S. Dudoignon à « l’islamisme au village » concernant les politisations de l’islam rural en Asie centrale et dans le Caucase soviétiques depuis les années 1970 ;
-  Etude menée par Marc Toutant des récits d’ascension du prophète Muhammad qui croisera sources timourides et ottomanes ;
-  Anthropologie historique des lieux saints de l’islam, recherches conduites par A. Papas combinant des cas d’étude situés en Grèce, en Anatolie et en Inde du Nord…

. Aux recherches sociologiques, politiques et religieuses viennent s’ajouter une dimension artistique, construction des savoirs et culture matérielle. Les langues turque, arabe et persane ne sont pas seulement abordées d’un point de vue purement linguistique, mais également d’un point de vue sociale et/ou littéraire, voire politique.

. Le cinéma et la photographie (Cloé Drieu, Ece Zerman, Catherine Pinguet) restent des objets particulièrement étudiés au sein du CETOBaC, ainsi que la musique (Jérôme Cler, Nicolas Elias, Arianne Zevaco) et les arts du spectacle (Frédéric Hitzel).

. En ce qui concerne la culture matérielle, Maxime Durocher est venu ajouter une dimension architecturale à travers l’étude des zaviye-s dans le cadre de l’histoire de l’art turc des Seldjoukides aux Ottomans, tandis qu’Irvin Cemil Schick travaille sur le livre. Certains travaux tendent à croiser l’axe transversal sur la guerre, alors que l’orientalisme, tant pictural que savant, et plus largement, la construction des savoirs sont devenus des objets d’étude important pour de nombreux chercheurs du CETOBaC.

. Parmi les projets, on retiendra :

1. La danse sur le volcan : Istanbul, 1918-1923, Une capitale sous occupation, ouvrage collectif sur l’occupation d’Istanbul par les troupes Alliées à l’issue de la Première Guerre mondiale.

2. Enquête menée par Augustin Jomier et Emmanuel Suzrek sur les archives des orientalistes René Basset (1855-1924) et Jean Deny (1879-1963) ;

3. L’orientalisme soviétique par Stéphane Dudoignon.

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Soutien du CETOBaC aux candidates et candidats aux concours de chargés de recherches au CNRS

Vie de l'École --- Le Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC / UMR 8032, CNRS / Collège de France / EHESS) soutient les candidates et candidats qui souhaiteraient y être affectés dans le cadre des concours de chargés de recherches du CNRS. Le CETOBaC en bref (...)(...)

Lire la suite

L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration

Appel à communication - Vendredi 30 novembre 2018 - 23:45Le CESPRA, le CETOBaC, la FFJ, le GRSL et l'IMAF lancent un appel à communications pour la journée doctorale « L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration » qui aura lieu le 5 février 2019.Cet événement, conçu dans le cadre (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac