Pôles de recherche |

Histoire de l’Empire ottoman

Version turque

Membres : Marc Aymes, Irène Beldiceanu, Elisabetta Borromeo, Matei Cazacu, Rachida Chih, Nathalie Clayer, Dilek Desaive, Maryta Espéronnier, François Georgeon, Frédéric Hitzel, Işık Tamdoğan, Nicolas Vatin

Membres associés : Emanuel C. Antoche, Yavuz Aykan, Olivier Bouquet, Edhem Eldem, Güneş Işıksel, Erdal Kaynar, Benjamin Lellouch, Noémi Lévy-Aksu, Claudia Römer, Özge Samancı, Wajda Sendesni, Nikos Sigalas, Marie-Carmen Smyrnelis, Emmanuel Szurek, Özgür Türesay, Michael Ursinus

Doctorants : Sultan Çetinkaya, Hayri Özkoray, Dilek Sarmis, Bahar Bilgen Şen, Barış Zeren, Ece Zerman

Le pôle ottoman du CETOBaC réunit des chercheurs qui partagent un intérêt marqué pour l’analyse des sources originales – archives, chroniques historiques, documents épigraphiques –, quelques thématiques de recherche, mais également des travaux et séminaires communs. Un élément particulièrement important est la participation des chercheurs associés, notamment de collègues étrangers actifs dans certains de nos projets de recherche.

Pour tous, l’adjectif « ottoman » s’applique à un empire qui perdura un peu plus de cinq siècles et qui est étudié dans l’équipe sur toute sa durée, depuis les travaux de I. Beldiceanu sur l’époque médiévale jusqu’aux recherches menées par F. Georgeon et ses collègues sur les lendemains de la Révolution de 1908, sans parler de la guerre de 1914. Mais ils considèrent également qu’il existe une culture et une civilisation ottomane, que l’on ne saurait que partiellement définir comme turque et musulmane : nombre des travaux menés par les membres du CETOBaC concernent d’autres communautés religieuses et culturelles de l’Empire, ce qui implique des collaborations interdisciplinaires ou avec des spécialistes d’aires culturelles et historiques proches (Byzance, Balkans, etc.)

Principaux axes de recherche

 

– Les Ottomans en Méditerranée : piraterie, installation ottomane au Maghreb d’après les Gazavât de Hayreddin Paşa, exploitation du fonds ottoman des archives du monastère de Patmos, relations frontalières et commerciales avec les Vénitiens, présence missionnaire dans les Cyclades, formes de l’administration provinciale à Chypre;

– Guerre et diplomatie, cette dernière appréhendée du point de vue de son fonctionnement et des conceptions ottomanes autant que de celui des relations extérieures, de même que la guerre est étudiée d’un point de vue large (par ex. réflexions sur les massacres de prisonniers de guerre);

– Institutions et application du droit : statut juridique et social des personnes et des populations, pratique judiciaire, gestion des provinces, évolution de la structure de l’État;

– Société ottomane et communautés dans l’Empire : famille, esclavage, études sur certaines communautés religieuses ou culturelles – juive, grecque, catholique, albanaise;

– Au croisement des axes précédents, on notera les recherches sur la pratique sociale et administrative du faux, les capitulations;

– Réflexion sur la société et la politique à la fin de l’Empire, autour de la Révolution de 1908 et de ses suites, des relations entre islam et politique à cette époque, sur le développement de la pensée philosophique – voire le spiritisme – dans les milieux ottomans au début du XXe siècle, sur la question d’une modernité ottomane;

– Un intérêt particulier est accordé au sein de l’équipe à la publication et à l’analyse de documents d’archives et de textes narratifs.

Principaux programmes collectifs

 

– Achèvement d’un Dictionnaire de l’Empire ottoman de 1200 pages, comportant plus de 700 entrées dues à près de 170 auteurs du monde entier, auquel les membres du CETOBaC ont abondamment contribué (à paraître chez Fayard à la fin de 2015, traduction turque prévue);

– Séminaire mensuel intitulé « Les Ottomans par eux-mêmes », consacré à la lecture et l’analyse de textes originaux illustrant l’image que les Ottomans se faisaient d’eux-mêmes et de leurs « autres », travaux qui devraient déboucher sur un recueil de traductions commentées;

– Projets en cours sur les lendemains intellectuels de la Révolution de 1908, la « politisation de l’islam revisitée » et la pensée philosophique du premier XXe siècle.

– Réalisation d’un catalogue du fonds ottoman des archives du monastère de Saint-Jean à Patmos (vol. I paru en 2011, vol. II en préparation);

– Préparation de l’édition d’un « registre des affaires importantes » de 1563‑1564 inédit conservé à la Bibliothèque nationale de Vienne;

– Déchiffrement de documents des archives du baile de Venise, pour contribuer à la préparation d’un inventaire de ce fonds en cours dans les archives d’État de Venise;

– Achèvement, en collaboration avec des collègues byzantinistes, de la publication commentée de traductions de textes sur la conquête d’Istanbul par Mehmed II en 1453;

Les membres du pôle ottoman animent deux revues de diffusion internationale — Turcica, European Journal of Turkish Studies — et une collection d’ouvrages de recherche (coll. Turcica chez Peeters, Louvain).

Ils contribuent par ailleurs à la diffusion de l’histoire ottomane par leur activité pédagogique : séminaires à l’EHESS de M. Aymes, N. Clayer, F. Hitzel, G. Işıksel ; à l’EPHE de N. Vatin ; enseignements de B. Lellouch à Paris VIII, de O. Bouquet à Paris VII.

Ces enseignements contribuent au rayonnement national et international du CETOBaC, puisque nombre d’anciens doctorants – qui ont souvent souhaité demeurer associés à l’équipe – ont trouvé ces dernières années une place dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche : A. Doğan-Kayapınar (université Katip-Çelebi d’Izmir), J. Dumas (Aix-Marseille), Ö. Türesay (université Galatasaray, Istanbul), N. Lévy-Aksu (université Boğaziçi, Istanbul), G. Işıksel et Y. Aykan (ERC « Mediterranean Reconfigurations »), E. Kaynar (Kunstuniversität Linz, Van Leer Jerusalem Institute), D. Sarmis (ANR franco-allemande « Nouvelles religiosités en Turquie »), E. Szurek (université de Princeton).

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche - L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHES (...)(...)

Lire la suite

Journée doctorale CETOBaC - CRAG sur les dynamiques contemporaines dans l’espace turc, balkanique et centre-asiatique

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 janvier 2017 - 09:00Pour la deuxième journée doctorale s’intéressant aux recherches sur les espaces turc, balkanique et centrasiatique, le programme s’articule autour de quatre axes qui visent à interroger les facettes multiples des transformations contemporaines (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01