Agenda | La lettre

La lettre du CETOBaC - Décembre 2022

SOUTENANCES

Ömer KÖKSAL
«Une histoire conceptuelle de la crise:Ecrits anthropologiques et politiques de l’Empire Ottoman tardif (1908-1914)», thèse de doctorat en Histoire et civilisations, lundi 5 décembre à 9h à l’Ehess, 54 boulevard Raspail, en salle A07_37

 À partir des oeuvres de Filibeli Aḥmed Ḥilmī (1863-1914), Tevfīḳ Fikret (1867-1915), Meḥmed ʿĀkif (1873-1936) et Celāl Nūrī (1882-1938), la recherche entreprise ici a pour enjeu de s’interroger sur ce que la perspective de l’histoire des concepts (Begriffsgeschichte) apporte à l’histoire des pensées réformistes de l’Empire ottoman tardif. Se proposant également de contribuer à la compréhension de la Begriffsgeschichte, telle qu’elle est pratiquée par Reinhart Koselleck, à l’égard de son volet herméneutique relativement moins étudié, l’étude procure plusieurs lectures en diptyque en traversant l’oeuvre de Georg F. W. Hegel, Friedrich Schleiermacher, Quentin Skinner et Clifford Geertz, atteignant ainsi sa propre méthodologie. Le travail ambitionne de décrypter « l’anthropologie implicite » dont la conception de l’être humain développé par ces penseurs est porteuse. L’étude se concentre ainsi sur les concepts d’humanité (insānīyet – beşerīyet – ādemīyet) ainsi que de civilisation et de douceur (medenīyet – teḫẕīb-i aḫlāḳ – ḥilm) dont l’histoire remonte jusqu’au monde grec ancien en passant par la philosophie arabe médiévale, sans pour autant perdre de vue le dialogue constant avec les productions intellectuelles contemporaines européennes. Ces concepts comportant par ailleurs des aspects temporels notamment condensés dans le concept de progrès et de crise, le travail se concentre sur ces concepts dans la langue turque ottomane (teraḳḳī – inḥiṭāṭ – tedennī – buḥrān – helāk) en regard des analyses de Koselleck sur les notions similaires développées par les philosophes des Lumières. En outre, les concepts de doute (ẓann, reyb, şübhe) font partie de débats sur l’avenir de l’empire ainsi que de l’humanité. Enfin, les concepts relatifs à l’empire et l’impérialisme (mülk – cihān-gīrlik) importent pour comprendre la distance entre la réalité qui les entoure et leurs aspirations existentielles. De là émerge un nouveau récit appuyé sur la théorie de la pluralité des temps historiques qui défie les récits linéaires asservis aux événements politiques.

Jury :
Marc AYMES (directeur de thèse), CNRS/EHESS
Henning SIEVERT (directeur de thèse), Université d’Heidelberg
Jean-Baptiste BRENET, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne
Catherine MAYEUR-JAOUEN, Sorbonne Université
Laurent MIGNON, University of Oxford
Maurus REINKOWSKI, Universität Basel
Dilek SARMIS, Université de Strasbourg

Mots clés : histoire des concepts, Empire ottoman tardif, sémantique historique, crise, herméneutique, histoire intellectuelle.
Possibilité de suivre la soutenance en visioconférence : https://bbb.ehess.fr/b/mar-gmv-hb9-onc
https://www.ehess.fr/fr/soutenance/histoire-conceptuelle-crise-ecrits-anthropologiques-et-politiques-lempire-ottoman-tardif

Ewa KUMELOWSKI
"Umiranje u ljepoti: artistic responses to the formation of wartime narratives during the siege of Sarajevo", thèse de doctorat en Histoire et civilisations, jeudi 8 décembre à 14h30 à l'Université de Humboldt de Berlin

Déconstruisant les récits bâtis sur une constellation de discours reconnaissables et entrelacés qui continuent d'influencer la compréhension et la perception globale du siège de Sarajevo, cette étude se concentre sur la communauté des artistes visuels actifs pendant le conflit pour aborder la manière dont ces récits reflètent et s'écartent des expériences vécues des acteurs. Ce texte mobilise une série de discours basés sur des concepts récurrents, tels que ceux d'une sphère culturelle yougoslave, de civilisation, de résistance culturelle et d'appartenance européenne, qui sont devenus des vecteurs d'expression et de communication populaires pour la population locale entre 1987 et 1996. En mettant en lumière et en mobilisant ces vocabulaires circulaires pour aborder la manière dont les habitants de la ville ont compris et géré leur position de victimes et d'acteurs tout au long de ce conflit, cette thèse place les expériences individuelles du temps de siège au premier plan de l'histoire culturelle bosniaque. Ayant accueilli environ 250 expositions et bénéficiant du soutien d'environ 300 personnes, la communauté artistique en question a fourni des voies d'expression en temps de crise et a restructuré les espaces de socialisation de la population locale, mais elle a également offert sa propre contribution artistique aux débats qui ont façonné le paysage socio-politique du temps de siège. Ainsi, ce texte traite des changements pratiques et discursifs dans les cercles artistiques sarajéviens d'avant-guerre par rapport à leur contexte yougoslave, et explore plus avant les adaptations artistiques aux conditions de guerre à travers le prisme des signifiants discursifs symboliques et de l'adaptation physique de l'espace urbain. En outre, la relation entre la société civile et l'appareil militaire est abordée à travers les interactions concrètes entre les artistes et l'armée. Enfin, la relation complexe entre les communautés culturelles locales et leurs collègues internationaux est présentée d'un point de vue qui privilégie la réception sarajévienne.

Jury :
Xavier BOUGAREL (directeur de thèse), CNRS
Hannes GRANDITS (directeur de thèse), Humboldt Universität
Nathalie CLAYER, CNRS/EHESS
Stef JANSEN, Université de Sarajevo
Ivana MAČEK, Université de Stockholm,
Anne MADELAIN, INALCO

Mots clés : Siège de Sarajevo, Les arts visuelles, L'art et conflit, Production des discours, Yougoslavie, Histoire culturelle

Lydia ZEGHMAR
« Zeybek ou le Soi Héroïque. Usage politique, esthétique et mise en scène d’une figure de bandit ottoman en Turquie égéenne contemporaine », thèse de doctorat en anthropologie, samedi 10 décembre 2022 à 14h à l’Université Paris-Nanterre, 200 avenue de la République, 92000 Nanterre, bâtiment B Pierre Grappin, salle B015

 Cette thèse porte sur les formes d’interprétation et de commémoration des bandits ottomans dits « zeybek » dans la région Égée en Turquie contemporaine. À la période ottomane tardive, cette appellation désignait des « bandits-paysans » autochtones pour les distinguer d’autres groupes criminels. De nos jours, zeybek est également le nom d’une tradition musicale et chorégraphique, composée d’airs à danser, de mélodies et de poésies chantées, devenue emblématique de la région au sein de l’espace national. Ce travail analyse la relation circulaire entre deux composantes de la culture locale : l’histoire des bandits zeybek et le répertoire musical et dansé éponyme.
L’enquête ethnographique fut menée à Tire, ville située au cœur de la province d’Izmir, auprès de figures locales du savoir, le folkloriste (folklorcu, halk bilimci) et l’historien local (yerel tahriçi), ainsi que des danseurs de zeybek et des acteurs associatifs. Les activités étudiées vont de l’écriture de l’histoire locale aux célébrations commémoratives, en passant par la danse et la production filmique et iconographique. L’objectif est d’interroger comment se construit une tradition culturelle à partir de la production d’un discours historiographique comprenant aussi bien des visées politiques nationalistes que la promotion d’une identité plus locale révélant une certaine épaisseur vernaculaire.

Jury :
Michael HOUSEMAN (directeur de thèse), EPHE / Université Paris-Nanterre
Marc AYMES (co-directeur de thèse), CNRS / EHESS
Benoît FLICHE, CNRS
Marie-Luce GELARD, Université Paris Cité
Aliki ANGELIDOU, Panteion University (Athènes)
Gilles DE RAPPER, CNRS / École française d’Athènes
Nicolas ELIAS, INaLCo
Virginie MILLIOT, Université Paris-Nanterre

Mots clés : Turquie, Égée, Anthropologie, Danse, Banditisme, Nationalisme.
Merci de confirmer votre présence à l’adresse suivante : lydiazeghmar@gmail.com

Simon BERGER
« "Une armée en guise de peuple" : la structure militaire de l'organisation politique et sociale des nomades eurasiatiques à travers l'exemple mongol médiéval », thèse de doctorat en Histoire et civilisations, lundi 12 décembre à 9h au Collège de France

La formation de l’Empire mongol (XIIIe-XVe siècles) par Chinggis Khan est généralement présentée comme un bouleversement profond des structures sociales et politiques des steppes de l’Eurasie centrale médiévale : l’ancienne organisation tribale et clanique des nomades, reposant sur la parenté, aurait été dissoute dans le fameux système militaire décimal imposé par le conquérant, avant de réapparaître avec le déclin de l’empire. Le paradigme tribal, dénoncé par plusieurs travaux récents, ne permet cependant qu’une compréhension tronquée et insuffisante des enjeux et mécanismes à l’œuvre dans l’histoire des nomades eurasiatiques. C’est à l’aune de cette critique qu’est étudiée l’armée mongole, divisée en unités décimales encastrées les unes dans les autres, comme mode d’organisation, de contrôle et de gouvernement des populations. Il en ressort que l’institution militaire se trouve au cœur d’une forme originale de l’État, propre aux nomades eurasiatiques, dans lequel l’armée est le vecteur principal du rapport de domination entre les élites dirigeantes et leurs sujets. En replaçant l’Empire mongol dans la longue durée de l’Eurasie centrale, des Xiongnu du IIIe siècle avant notre ère jusqu’aux Timourides du XVe siècle, en passant par les Türk, les Ouïghours ou les Khitan, il apparaît que ce mode d’organisation militarisée est une constante, et que l’histoire de la steppe doit être réinterprétée en termes de structures administratives et d’institutions, dont l’entité politique gengiskhanide hérite pleinement. S’il est ainsi l’exemple le plus éclatant d’une forme nomade de l’État appuyée sur l’armée, l’Empire mongol ne représente pas une révolution de l'ordre social et politique des nomades des steppes de l’Eurasie centrale.

Jury :
Etienne de La VAISSIÈRE (directeur de thèse), EHESS
Alexandre PAPAS, EPHE
Christopher ATWOOD, University of Pennsylvania
Maria SZUPPE, CNRS
Frantz GRENET, Collège de France
Isabelle CHARLEUX, CNRS

Mots clés : Empire mongol, armée, nomades, Mongols, État, Steppe
Merci de confirmer votre présence à l’adresse suivante : simon.berger1809@gmail.com

Mohsen EBADI
« Les frères musulmans chez les Kurdes iraniens, depuis 1979 : un essai de sociologie politique », thèse de doctorat en Sociologie, vendredi 16 décembre, à 14h à l’EHESS, 54 bd. Raspail, 75006 PAris, salle A-S1-08

L'objectif de cette thèse est d'étudier les causes sociologiques de l'émergence, ainsi que les évolutions discursives et organisationnelles des Frères musulmans chez les Kurdes d'Iran. Pour comprendre comment le discours des Frères musulmans est entré en Iran, il faut d'abord prêter attention à l'avènement des groupes frériste en Irak en général, et dans les régions kurdes de ce pays en particulier. Le Kurdistan irakien a contribué à l'émergence des Frères musulmans parmi les Kurdes iraniens de deux manières. D'abord par des Kurdes ira-niens qui, avant la révolution de 1979, se sont rendus au Kurdistan irakien pour étudier les sciences islamiques et s’y sont familiarisés avec ce discours. Ensuite, à travers ce groupe d'islamistes kurdes irakiens réfugiés en Iran pendant la guerre Iran-Irak de 1980-88. Une série de problèmes et de discrimination politiques, culturels et économiques a poussé les régions kurdes sunnites d'Iran, tout au long du XXe siècle, à se rebeller contre le gouver-nement central chaque fois que possible. Après sa création en 1945, le Parti démocratique du Kurdistan d'Iran (infra PDKI) resta de longues années le fer de lance de l'opposition kurde contre la monarchie Pahlavi. Pour nombre de Kurdes, croyants ou non, ce parti était le principal porte-parole de leurs revendications. Cependant, le virage à gauche du PDKI a amené ceux pour qui la religion occupait une partie importante de leur vie à s'en éloigner progressivement. Certains acteurs de premier plan de l'islamisme kurde étaient issus du PDKI. La marginalisation progressive du soufisme a permis aux islamistes de se présenter comme les représentants d'un discours alternatif dans le domaine religieux chez les Kurdes. Dans les premières années de leur activité, les Frères musulmans promurent un discours qui les distinguait clairement des autres partis et groupes kurdes. Au cours de cette période, leurs opinions sur le gouvernement, le rôle des femmes, la science et la civilisation occidentales, etc., furent fortement influencées par le discours des Frères musulmans arabes. Cependant, une série d'évolutions discursives et sociopolitiques, notamment après l'arrivée au pouvoir des Réformistes en Iran à la fin des années 1990, ont conduit à l'émergence d'une nouvelle génération, à l’origine de la révision de nombreuses positions des premiers intellectuels fréristes. Ainsi, deux factions islamistes et post-islamistes coexistent au sein de l’actuelle « Société pour l’appel et la réforme » (infra SAR), organisation frère-musulmane officielle-ment accréditée en 2002. La divergence de vues de ces deux groupes sur de nombreuses questions politiques et culturelles est à l'origine des tensions que connaît aujourd’hui cette organisation.

Jury :
Constance ARMINJON, (EPHE/LEM)
Hamit BOZARSLAN, (EHESS/CETOBaC)
Martin van BRUINESSEN, (Université de Leyde)
Stéphane DUDOIGNON, (directeur de thèse), CNRS/GSRL / CETOBaC
Pierre-Jean LUIZARD (CNRS/GSRL)

Mots clés : Les frères musulmans, Sunnisme, Salafisme, Djihadisme, Sufism, Kurdes, Iran, Iraq

SÉMINAIRES DES MEMBRES ET ASSOCIÉS DU CETOBaC À L’EHESS

Retrouvez toutes les informations sur les enseignements et les séminaires de recherche sur le site du CETOBaC

EHESS-CONDORCET – 2 COURS DES HUMANITÉS 93300 AUBERVILLIERS

UE645 - Territoires et trajectoires du religieux dans l’Europe du Sud-Est, XVIIIe-XXIe siècle

  • 5/12/2022 : Procédés et trajectoires de sanctification : du cimetière à l’église.
    Séance en hybride. Lien pour participer à la réunion Zoom : https://univ-tlse2.zoom.us/j/96259237893?pwd=a1RDN1djUjZud0Rua3U0L1JxaEY5QT09
    ID de réunion : 962 5923 7893 ; Code secret : 918143
    Detelina TOCHEVA (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités) : Sainte Maria de Gatchina : tourments et succès d’une sainte en Russie postsoviétique (exposé en anglais). James KAPALO (UC Cork), On photographs, icons and folklore in the production of sainthood in Moldova.

UE903 - Sociologie politique de la Turquie contemporaine : approches spatiales
UE527 - Violences de guerre et violences exterminatrices : Est de l’Anatolie, Caucase et Asie centrale (1912-1924)
UE416 - Langue et pouvoir. Empire ottoman, Turquie, Europe, XIXe-XXIe siècle

  • 6/12/2022 (attention horaire modifié : 11h30-13h30) : Diglossie. Marc AYMES, « La diglossie en scène : petites et grande histoires linguistiques »
  • 13/12/2022 : Nationalisme. Muhammed BAYKAL, « Le cas de Malatya : traduction et commentaire » ; Emmanuel SZUREK, « Les métaphores du turquisme linguistique : cartographie et généalogie »

UE947 - Atelier travaux en cours des doctorant·e·s du CETOBaC et du CERCEC

  • 13/12/2022 : Agathe GUY, « Le halal au Kazakhstan : la norme, instrument de l’autorité religieuse »

UE639 - Histoire du discours sur soi et des identités collectives en Asie centrale (XVIe-XXe siècles)
UE42 - Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques
UE121 - Genre et politique en Turquie contemporaine

  • 8/12/2022 : L’ordre genré : les violences sont politiques

UE285 - Protection sociale, action publique, action privée. Perspectives centre- et sud-est européennes, XIXe-XXe siècles

  • 1/12/2022 : La protection sociale au prisme du genre
  • 15/12/2022 : Associations volontaires, espace public et régimes autoritaires

UE845 - Recherches sur l’Asie centrale médiévale
UE928 - Sources ottomanes : premières lectures

CENTRE DE COLLOQUES : COURS DES HUMANITES 93300 AUBERVILLIERS

UE126 - Les formes de la violence politique
UE249 - Pratiques individuelles et action collective en Europe du Sud-Est (XIXe-XXIe siècle) : chantiers de recherche

  • 14/12/2022 : Nathalie CLAYER (CNRS/EHESS-CETOBaC) : Les ressorts et formes de l’engagement chez Shemseddin Sami Frashëri, entre l’Epire et l’Empire ottoman.

EHESS – 54 BOULEVARD RASPAIL 75006 PARIS

UE520 - Entre Orient, Occident et Islam. Art, archéologie et images

  • 1/12/2022 : Carine JUVIN (Musée du Louvre), Gaston Wiet et les Arts de l’islam.
  • 15/12/2022 : Alain SERVANTIE (ancien conseiller de la Commission Européenne), Mengeries, horloges et autres cadeaux à la cour du Grand Turc.

EHESS – 48 BOULEVARD JOURDAN 75014 PARIS

UE291 - Réinscrire le religieux dans le social : enjeux et méthodes

  • 13/12/2022 : Religion et mondes alternatifs. Intervention de Julie BLANC (CMH, ENS), Le vert est dans le fruit : affinités électives et voisinages éthiques entre catholicisme et écologie.

AUTRES SÉMINAIRES

Initiation au turc moderne
Études ottomanes, fin XVIIIe - début XXe siècle
Initiation au turc ottoman
Études ottomanes, XVe-XVIIIe siècles

PARUTIONS RÉCENTES

Ebru BOYAR & Kate FLEET, Borders, Boundaries and Belonging in Post-Ottoman Space in the Interwar Period, Brill, 2022, 339 p.
https://brill.com/edcollbook/title/63478

Philippe CHASSAIGNE, Adèle DELAPORTE & Caroline Le MAO (dir.), Peurs urbaines - XVIe-XXIe siècle, La Crèche, Geste éditions, 2022, 376 p.
http://www.gesteditions.com/puna/peurs-urbaines-xvie-xxie-siecle

Edhem ELDEM, L’Empire ottoman, Paris, Que sais-je ?, 2022. 

François GEORGEON, Douze essais sur l’histoire de l’Empire ottoman aux XIXe-XXe siècles, Istanbul, Isis Press, 2022, 224 p.
http://www.theisispress.org/book-b649.htm

Rachel GOSHGARIAN, Ilham KHURI-MAKDISI & Ali YAYCIOĞLU (eds), Crafting History: Essays on the Ottoman World and Beyond in Honor of Cemal Kafadar, Academic Studies Press, 2022, 700 p.
https://www.academicstudiespress.com/ottomanandturkishstudies/9781644698464

Andreas GUIDI, Generations of Empire: Youth from Ottoman to Italian Rule in the Mediterranean, University of Toronto Press, 2022, 328 p.
https://utorontopress.com/9781487541279/generations-of-empire/
Une remise de 25% sera accordée avec le code coupon « Guidi25 » pour toute commande sur le site. A noter que le CETOBaC a gentiment accepté de contribuer aux frais de publication.

Journal of Sufi Studies, 11/2, 2022 (dir. Alexandre PAPAS)
https://brill.com/view/journals/jss/11/2/jss.11.issue-2.xml

Gabor KARMAN, The Princes of Transylvania in the Thirty Years War, Leyde, Brill, 2022, 385 p.
https://brill.com/display/title/61622?rskey=ZzJPJ4&result=14

Alexandros LAMPROU, Sevgi ADAK (dir.), Tek parti dönemini yeniden düşünmek. Devlet, toplum ve siyaset, Tarih Vakfı Yurt Yayınları, 2022, 416 p. Avec les contributions de Nathalie CLAYER & Emmanuel SZUREK.
https://tarihvakfi.org.tr/kitap/tarih-vakfi-yurt-yayinlari/tek-parti-donemini-yeniden-dusunmek/

Valentina MARCELLA, Laughing Matters. Graphic Satire Reckoning with the 1980 Coup in Turkey, Rome, Istituto per l’Oriente C. A. Nallino, 2022.
https://www.aseq.it/turchia/67249-laughing-matters.html

Pensez à consulter les lectures de l’IFEA sur :
http://dipnot.hypotheses.org/category/lectures-readings

Pensez à consulter les travaux publiés sur le site de l’Observatoire de la vie politique turque (ovipot) :
https://ovipot.hypotheses.org/

MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Translating Status and Privilege in (post-)Ottoman Moments of Transition, Session VIII-05, sponsored by Organized under the auspices of DFG Priority Programme 1981: Transottomanica, 2022 Annual Meeting, On Saturday, December 3 at 11:00 am

 The proposed panel explores moments of sociopolitical and cultural transition and rupture that have prompted individuals, groups of actors and institutions in various Ottoman and post-imperial settings to attempt a translation of their previous social standing and status into newly emerging contexts – in the hopes of salvaging existing privileges, unlocking new opportunities or adapting to changing conditions. Asking about cultural translation and other forms of negotiation and code-switching as coping mechanisms, the discussion covers a time frame from the mid-19th century into the post-Ottoman period and draws on case studies from Ottoman Istanbul, Anatolia and the Arab provinces. Local elites, Turkish-Republican intellectuals, families tracing their descent back into early-Islamic history and religious administrators feature among the protagonists of this panel and are united by the common challenge of navigating sociopolitical transitions and coming to terms with their impact on textures of hierarchy and status. Individual contributions make use of insights from historical sociology, comparative history or biographical approaches, respectively, to inquire about resources that are being mobilized in these attempts of status translation, including concepts and discourses, network structures, materiality and performative aspects, and are also attentive to the immediate consequences, long-term effects and limits of these undertakings. Both the reinterpreted claims of status and privilege and their authors, as well as the reception and impact of these translations on their respective target audiences are being addressed. On a theoretical level, the panel engages with discussions and insights from the field of cultural translation studies, mapping out their applicability along with possible modifications and fine-tuning for late-Ottoman and post-imperial settings.

Table ronde | « Le surnaturel dans les religions du livre-quelques pistes d’interprétation », le 9 décembre 2022, Palais Universitaire 9, place de l’Université, 67 000 Strasbourg, salle 47

Organisée par Erdal Kaynar (Université de Strasbourg) et Özkan Bardakçı (Université de Strasbourg)
Qu’il s’agisse du judaïsme, du christianisme et de l’islam, toutes les sociétés sont fondées sur une idéologie religieuse dont un des postulats fondamentaux est que « rien n’est impossible à Dieu ». En vertu de sa toute-puissance et de sa liberté souveraine, il peut interférer dans les processus naturels pour les amplifier, ou au contraire, en suspendre provisoirement le cours. La seule distinction qui importe à l’historien est celle, variable selon les époques et les lieux, qui sépare un surnaturel reconnu de ses formes non reconnues et donc inquiétantes, voire suspectes. « Le surnaturel n’est pas un concept, c’est un monde ».
Cette rencontre vise à en prendre la mesure, sans prétendre résoudre les nombreux problèmes que posent encore à l’historien son approche et son étude, tout en gardant à l’esprit la spécificité de ce domaine qui demande au chercheur d’être vigilant, de peur de réveiller le dragon, les vampires ou les autres êtres surnaturels.
Lien visioconférence : https://bbb.unistra.fr/b/bar-hca- fpn-yel
https://hisaar.unistra.fr/en/events/event/table-ronde-le-surnaturel-dans-les-religions-du-livre-quelques-pistes-dinterpretation

Vingt ans de la revue « Diasporas » : le 2 décembre 2022 de 13h30 à 17h30 au Campus Condorcet

Présentation du n°40 de Diasporas pour ses 20 ans
La direction de la revue Diasporas : Circulations, migrations, histoire a le plaisir de vous annoncer la tenue de la journée d’études « 20 ans de Diasporas », présentant et discutant le numéro spécial célébrant l’anniversaire de la revue, anciennement Diasporas, Histoire et Société. Ce numéro, destiné à fêter le vingtième anniversaire de la revue Diasporas a pour objectif, en quarante-et-un courts articles, de revisiter les recherches effectuées au cours des dernières années sur l’histoire des migrations et des mobilités, des phénomènes diasporiques et des minorités (ethniques et confessionnelles) tant en France que sur le plan international, du XVIe au XXIe siècle.
Cette demi-journée a lieu au Centre des Colloques du Campus Condorcet (auditorium 150). Elle débutera à 13h30 et s’achèvera à 17h30 par un cocktail.
https://calenda.org/1032312

Commémoration Otto Habsbourg-Lorraine, l’ardent défenseur d’une Europe unie, 7 décembre 2022, 17h – 20h, Inalco, Maison de la recherche (2, rue de Lille - 75007 Paris) - Auditorium Dumézil

Discussion avec S.E.M. Georges Habsbourg-Lorraine, ambassadeur de Hongrie en France, autour de la vie et l’œuvre politique de son père, à l’occasion du 110ème anniversaire de sa naissance.
La discussion sera animée par Catherine HOREL, directrice de recherche au CNRS, historienne de l’Europe centrale contemporaine.
Commémoration organisée par Mme Kati Jutteau, docteure en histoire, chargée de cours à l’Inalco.
Entrée sur inscription par email : commemoration.ottohabsburg110@gmail.com

Conférence internationale | « Mobilisations conservatrices en Europe centrale et orientales - Perspectives transnationales », bibliothèque du CEFRES, Prague, 8-9 décembre 2022

Une conférence organisée par : le CEFRES, l’Institut d’études politiques, Faculté des sciences sociales, Université Charles, Prague, le Groupement de recherche n° 3607 du CNRS, Connaissance de l’Europe médiane, Paris, et le soutien du ministère français de l’Enseignement supérieur et de la recherche – Programme PARCECO.
Organisateurs : Anemona Constantin (CEFRES /Université Charles), Valentin Behr (CNRS, Centre Européen de Sociologie et de Science Politique)
Langues : anglais, français

Séminaires | « Acteurs et mouvements sociaux » – Sciences Po, Centre d’histoire

Ce séminaire s’intéresse à l’histoire des individus et des mouvements collectifs qui se sont efforcés d’influencer l’opinion et les décisions publiques sur des questions sociales, politiques ou culturelles. L’objet du séminaire porte aussi bien sur des mouvements dits « conservateurs » que « progressistes », voire « révolutionnaires » ou « réactionnaires ». Les entités étudiées peuvent être des personnalités individuelles, des groupes éphémères ou durables, des organisations informelles ou structurées, ou même des sociétés entières. Elles ont en commun de privilégier des mécanismes politiques non-traditionnels, c’est-à-dire de déployer leur action en dehors des parlements et des lobbies.
Calendrier 2022-2023

Séminaire mensuel de recherche organisé par le CeRMI | « Sociétés, politiques et cultures du monde iranien » (2022-2023)

Les séances se tiendront en présentiel : INalCO, 65 rue des Grands Moulins, Paris XIIIe
Séminaire pluridisciplinaire
Organisateurs : Amr Ahmed (INALCO, CeRMI), Sandra Aube (CNRS, CeRMI), Samra Azarnouche (EPHE PSL, CeRMI)
Le séminaire mensuel de recherche « Société, politiques et cultures du monde iranien », organisé par l’UMR 8041 Centre de Recherche sur le Monde Iranien (CNRS – Sorbonne nouvelle – INaLCO – EPHE), présente les recherches récentes sur l’Iran et le monde iranien, de l’Antiquité à nos jours, selon une approche « aire culturelle » et dans une perspective pluridisciplinaire (linguistique et philologie, littérature, histoire, histoire de religions, histoire de l’art, sciences sociales…). Il fait intervenir les membres de l’unité de recherche (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) mais aussi des invités venant d’autres institutions universitaires en France et à l’étranger. Le séminaire est conçu comme un lieu d’échanges et de débats, et aborde les problématiques en articulation avec les cinq axes de recherche développés au sein du CeRMI: Produire, écrire, échanger; Les communautés religieuses: textes, traditions et identités; Etats, territoires et sociétés contemporaines; Littératures et création littéraire; Langues et linguistique. Le séminaire s’adresse aux doctorants et chercheurs travaillant sur l’aire culturelle iranienne, et il est également ouvert aux étudiants de Master et plus largement à tout public intéressé par ces thématiques de recherche.
Programme en format PDF
https://cermi.cnrs.fr/seminaires-de-recherche/societes-politiques-et-cultures-du-monde-iranien-2022-2023/

Cycle 2022-2023 des conférences publiques de l’IISMM
 

Le thème de cette année : Prêcher et convaincre en contexte musulman, du 4 octobre 2022 au 6 juin 2023
Programme

EXPOSITIONS

Urban Text, cet espace nommé Balkans, Institut des Cultures d’Islam, du 15 septembre au 11 décembre 2022, le co-commissariat est assuré par Falma FSHAZI et Bérénice SALIOU.
https://www.institut-cultures-islam.org/expositions/urban-text-cet-espace-nomme-balkans/

Saison afghane au Musée Guimet, 26 octobre 2022-6 février 2023
https://www.guimet.fr/event/la-saison-afghane/ ;
accompagnées d’une série de films : https://www.billetweb.fr/lafghanistan-dans-le-7eme-art) et d’un concert : https://www.guimet.fr/event/musique-afghane-trio-ghani/).

L’Air de Paris. 1945-1968, École de Paris, Centre culturel Arkas d’Izmir, du 27 septembre au 12 février 2023
https://arkassanatmerkezi.com/portfolio/lair-de-paris-paris-havasi-2/

Science, Nature and Beauty: Harmony and Cosmological Perspectives in Islamic Science, Columbia University, Butler Library, 19 octobre-3 mars 2023.
E-Catalogue : https://academiccommons.columbia.edu/doi/10.7916/vrpk-3269

Splendeurs des oasis d’Ouzbékistan, musée du Louvre, du 23 novembre au 6 mars 2023
https://www.louvre.fr/en-ce-moment/expositions/splendeurs-des-oasis-d-ouzbekistan-0

Un trésor en or. Le dinar dans tous ses États, Institut du monde arabe, du 14 septembre au 26 mars 2023
https://www.imarabe.org/fr/expositions/sur-les-routes-de-samarcande-merveilles-de-soie-et-d-or

For my Friend, musée Sadberk Hanım, Istanbul, du 10 septembre au 31 mai 2023
https://www.sadberkhanimmuzesi.org.tr/en/exhibitions/for-my-friend

Sur les routes de Samarcande. Merveilles de soie et d’or, Institut du Monde Arabe, du 23 novembre au 4 juin 2023
https://www.imarabe.org/fr/expositions/sur-les-routes-de-samarcande-merveilles-de-soie-et-d-or

Appels à candidatures ou à contributions

Call for Papers | The Futures Past of the Ottomans, Paris, 12-13 October 2023

Conceived by specialists of the Ottoman Empire and historians of Republican Turkey, the scientific program of the conference builds on a question: Why does it now seem essential to reorient scientific activities towards the observation of the present time? Mustafa Kemal had purged school curricula of references to the Ottoman Empire. He intended to lead Turkey on the western route and linked the creation of the new Turkish man to a single historical reference: The Turkish peoples of ancient and medieval times. R. T. Erdoğan anchors the country he presides over in a long-term Turkish history, bringing under the same political scope Islamic heritages of medieval times, pre-modern transformations of a sultanate into an empire, and the universal legacy the sultans integrated after the conquest of Constantinople in 1453. In doing so, Erdogan fills his 2023 agenda with commemorative events, claiming to unify the Turkish nation into the civilization of Islam and the futures past of the Ottomans.
Roundly attacked as an analytical concept, Neo-Ottomanism has mainly been examined by political scientists. However, its mechanisms cannot be analyzed without resorting to the historical background it constantly refers to. The parallels between current events and imperial history are numerous, but it is difficult to determine the extent to which scientifically disjoined historicities in the academic field are being mixed up by overlapped and intricated “régimes mémoriels” (J. Michel).
The program of the conference intends to examine how Erdoganism brings together 1) anti-Kemalism: revolutionary utopia as the rejection of the old order and the shaping of a new man leads to a multi-faceted (Islamist, nationalist and modern) counterrevolution; 2) post-Kemalism: just as any land reconquered during the war of national liberation had to be recognized as Turkish, so any formerly Ottoman land should now be known as neo-Ottoman; 3/ Neo-Ottoman Kemalism: modelling on the sultan, the Turkish president ensures the redistribution of resources and the balance of justice; 4) anti-Westernism: the revisionism of international treaties and the support of foreign conspiracy theories nurtures the rejection of the Enlightenment tradition that underpinned Kemalism.
Addressing the polysemy of neo-Ottomanist narratives, the organizers of the conference welcome interdisciplinary contributions, including literary studies, translation studies or media studies. Exploring the correlations between literary and political dimensions of “post-imperial nostalgia” (H. Yavuz), they also aim to bring together scholars with expertise in political science, sociology or anthropology. In The Paradox of Liberation, M. Walzer takes the cases of India, Algeria and Israel together to show how secularized revolutions led to religious counterrevolutions. Truly, if Erdoganism develops specific Turkish characteristics, it also comes under a study of comparative politics. In Asia and Europe, many populists are now in power. A new kind of regime combines elections and attacks against institutions (A. Dieckhoff, C. Jaffrelot and E. Massicard). The conference aims to offer bilateral comparisons with political movements on the uses of the imperial past.
Organized by the CESSMA (Centre d’Études en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques) and the CETOBaC (Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques) and sponsored by the IUF (Institut Universitaire de France), the conference will be held in English at Université Paris Cité. There is no fee for the conference. Food and accommodation expenses will be covered. Students and scholars with neither travel scholarships nor university funding will be supported.
Papers will be twenty minutes long with ten minutes for discussion. Proposals should include an abstract (max. 400 words) and a short biography (max. 200 words) and should be sent to Prof. Olivier Bouquet (Université Paris Cité; olivier.bouquet@gmail.com) by 15 December 2022. If participation is accepted, a draft paper of around 8000 words is due three weeks prior to the beginning of the conference. We intend to compile an edited volume of the papers to be published in 2024.

Appel à contribution | Remmm vol 156 (2/2024)

Les études sur les mondes musulmans et les humanités numériques
Projet de publication proposé par Antoine PERRIER et Clément SALAH
Lien pour consulter l’ensemble de l’appel en français : https://journals.openedition.org/remmm/18124
Calendrier : Les propositions d’article en français ou en anglais (4000 signes maximum), accompagnées d’une courte notice biographique, sont à envoyer avant 15 décembre 2022 à Antoine PERRIER <antoine.perrier@sciencespo.fr>

Call for papers | Remmm vol 156 (2/2024)

Islamic Studies and the Digital Humanities
A publication project proposed by Antoine PERRIER and Clément SALAH
Read more: https://journals.openedition.org/remmm/18125
Submission schedule: Send article proposal (4000 characters maximum, including spaces), together with a short biographical note, to Antoine PERRIER <antoine.perrier@sciencespo.fr> before 15 December 2022.

FIELDWORK GRANTS | BOURSES DE TERRAIN

En 2018, Noria a créé des bourses de terrain afin de soutenir les travaux des jeunes chercheur·ses et garantir leur indépendance. Elles sont destinées aux doctorant·es non financé·es de toute nationalité. Plus qu’une simple aide à la mobilité internationale, nos bourses permettent de soutenir les chercheur·ses, de l’enquête de terrain jusqu’à la diffusion de leur travail en plusieurs langues.
À l’issue de cet accompagnement, les lauréat-es peuvent intégrer notre équipe et s’engager dans la transmission de ce savoir-faire, en présentant leur travail dans nos tables-rondes ou en le publiant avec notre équipe éditoriale.
CALL FOR APPLICATIONS:
The call for applications for the 2022-2023 grants is open until January 15, 2023
Click here
Do not hesitate to contact us if you have any question: grants@noria-research.com

Contrats doctoraux 2023-2027 | IUE Florence

Pour les diplômés de master session 2022 et les futurs diplômés de master session 2023
L’appel à candidature pour le programme doctoral de l’Institut Universitaire Européen (EUI) à Florence est ouvert du 1er novembre 2022 au 31 Janvier 2023. Le programme doctoral est entièrement financé pour une durée de 4 ans. Le département d’histoire et civilisation offre plusieurs contrats doctoraux pour des projets en histoire moderne et contemporaine dans un contexte international unique.
Vous pouvez trouver plus d’informations au sujet du programme en cliquant sur les liens suivants (en anglais) :
EUI History and Civilization PhD programme: https://www.eui.eu/DepartmentsAndCentres/HistoryAndCivilization/DoctoralProgramme
EUI PhD programme general information: https://www.eui.eu/ServicesAndAdmin/AcademicService/DoctoralProgramme
La date limite de candidature est fixée au 31 Janvier 2023.
En complément, le département organise une série de webinaires interactifs ouverts à toutes et tous. Ces rendez-vous en ligne offrent une chance de découvrir le programme plus en détail et d’interagir directement avec des professeurs et doctorant.e.s du département. Après une brève introduction, les participant.e.s pourront poser librement des questions au sujet du programme, des ressources mises à disposition par l’Institut Universitaire Européen et de la vie à Florence. Si la présentation sera effectuée en anglais, ces webinaires se veulent multilingues et il sera possible de poser des questions et d’obtenir des réponses dans d’autres langues (se référer aux langues mentionnées plus bas pour chaque webinaire).
6 décembre à 15h00 (CET, heure de Paris) avec les Professeurs Lucy Riall et Giorgio Riello et trois doctorants
Langues : Anglais, italien, allemand, néerlandais, français.
Lien pour le webinaire : https://www.eui.eu/events?id=554472
Contact :
Pour toute question relative au programme doctoral, aux bourses doctorales, aux prérequis, ou sur la procédure de candidature et de sélection, veuillez contacter le bureau des admissions de l’Institut Universitaire Européen à l’adresse suivante : applyres@eui.eu
Pour toute question relative à la série de webinaires, veuillez contacter Fabrizio Borchi à l’adresse suivante : fabrizio.borchi@eui.eu

CFP | "Decolonising Empires, 1930s – 1970s: (Trans)national Actors and Social Reform in (Post-) Colonial Countries"

We are delighted to share the call for papers for the international conference “Decolonising Empires, 1930s – 1970s: (Trans)national Actors and Social Reform in (Post-) Colonial Countries”
Research questions and perspectives
This is a call for papers for a conference to be held in September 2023, on how regional, national and transnational social movements helped or obstructed social reform during the transition from colonially governed to independent countries. The conference aims to reframe this process by placing at the centre of the analysis the action of transnational social movements, with a focus on non-governmental organisations (NGOs), international non-governmental organisations (INGOs), transnational labour movements and voluntary associations.
Relevant questions stemming from this topic may be:

  • How and to what extent did national, regional and transnational social movements acted as brokers in the exchanges between metropoles and dependant territories?

    To what extent did transnational social movements influenced the debate and implementation of welfare reform in Europe and in (post)colonial areas?

  • What roles did transnational social movements play in the transition from colonial to post-colonial social policies?

  • To which extent did the transnational social movements’ social action reflect/shape the family welfare in dependent/newly independent territories?

  • How and to what extent did the Cold War context influence the goals and action of the transnational social movements in term of ideas and policies?

Key dates:

  • Title and abstract are due by 31 January 2023

  • Conference will take place in September 2023

Contacts:

Marco van Leeuwen m.h.d.vanleeuwen@uu.nl
Michele Mioni michele.mioni@uni-bamberg.de

Occhialì – Rivista sul Mediterraneo islamico | No. 12/2023 – Call for Papers “Open issue”

Occhialì – Rivista sul Mediterraneo islamico is a semi-annual scientific journal concerned with the publication of studies, researches and reflections on Islam and the Mediterranean. Active since 2017, it has promoted over time a broad discussion on transversal themes from different perspectives: historical, linguistic, political, philosophic, juridical, sociological, psychological or pedagogical, trying to represent the heterogeneity that characterizes its area of interest.
For issue 10/2023, it has been decided not to limit the contributions to a specific theme, but to open it to the proposals of scholars, to leave an open space and cast light on emerging horizons of study and research. Therefore, essays, analyses and translations concerning the Islamic Mediterranean are all acceptable: from religious forms to histories, from institutions to languages, social movements, changes, cultural representations, migratory flows, in ancient times as well as today.
The articles, written in English, French, Italian or Spanish, must be sent by 15th February 2023 to rivista.occhiali@unical.it in a format compatible with the procedure of blind review: a file will have to include the author’s name and surname, email address, a short biographical note, title and abstract (150 words in English), 3- 5 keywords; the other file will have to include the contribution without any reference to the author or to their known works that might point back to them. The articles, formatted according to the editorial norms, shall not exceed 30,000 characters including spaces and excluding the bibliography.

DIVERS

« Calenda », le calendrier des sciences humaines et sociales

Un calendrier multilingue en sciences humaines et sociales
Calenda est un calendrier multilingue en sciences humaines et sociales en ligne et en libre accès. Lancé en 2000, il a vocation à permettre aux membres de l’enseignement supérieur et de la recherche d’être informés des événements scientifiques susceptibles de les intéresser. Il offre, grâce à ses URL pérennes, une archive de la vie scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales.
https://calenda.org/

Observatoire de la Turquie Contemporaine, “Work in Progress”

Le site web Observatoire de la Turquie contemporaine (de l’IFG – Univ. Paris 8) (observatoireturquie.fr) s’enrichit d’une nouvelle rubrique qui sera consacrée aux articles et travaux en cours des doctorants et jeunes chercheurs. Cette rubrique, “Work in Progress”, vise à créer un espace voué à la recherche en train de se faire. Un comité éditorial lit, commente, critique et autorise la publication des articles proposés. Il est constitué de Hamit BOZARSLAN (CETOBaC/EHESS), Nicolas CHEVIRON (Mediapart), André FILLER (IFG/UnivParis8), Barbara Loyer (IFG/Univ Paris 8), Timour MUHIDDINE (INaLCO), Nora ŞENI (IFG/Univ Paris 8), Özgur TÜRESAY (EPHE) et Sara YONTAN (ex-BNF). Les étudiants et jeunes chercheurs sont invités à proposer les résultats de leurs recherches, abouties ou en cours, à les faire connaître, à les ouvrir au débat. En cas de de désaccord sur l’opportunité de publier la réponse sera argumentée.
Les langues de cette rubrique sont le français et l’anglais.
Les propositions sont à adresser à observatoireturquie@gmail.com
https://www.observatoireturquie.fr/category/work-in-progress/

Observatoire de la Turquie Contemporaine, « Ressources »

Pensez à consulter les « Ressources » de l’Observatoire de la Turquie contemporaine.
https://www.observatoireturquie.fr/category/ressources/

Offre de contrat post-doctoral dans le cadre du projet ANR IMAGIN-E (CéSor-EHESS/CITERES)

« Alter-citoyens au Moyen-Orient. Inventer les résistances en temps de violence »
Lien de l’ANR
CDD de 2 ans, basé à l’EHESS (CéSor, Campus Condorcet, Aubervilliers)
Voir l’appel à candidature : Appel_candidature_IMAGIN-E
Les candidatures sont à envoyer avant le 16 décembre 2022 aux trois adresses suivantes :
stephanie.latte@ehess.fr
stephanielatteabdallah@gmail.com
benedicte.florin@univ-tours.fr

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Les sciences sociales face aux dissolutions de l’URSS et de la Yougoslavie

Débat - Mardi 24 janvier 2023 - 17:00Agustin Cosovschi, Les sciences sociales face à la crise. Une histoire intellectuelle de la dissolution yougoslave (1980-`1995), Paris, Karthala, 2022Dossier « Les Traces de 1991 », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol 2/2021 La mémoire des dissolutions (...)(...)

Lire la suite

Autour de l’archive : productions, parcours et pratiques sociales. Balkans, Moyen-Orient, Asie centrale

Journée(s) d'étude - Mardi 29 novembre 2022 - 09:00Comme chaque année, des doctorant.es et masterant.es du CETOBaC organisent une journée d’étude pluridisciplinaire sur des aires géographiques allant des Balkans jusqu’à l’Asie Centrale en passant par les anciens territoires de l’Empire ottoman. (...)(...)

Lire la suite

Le soulèvement en Iran : état des lieux

Table ronde - Vendredi 18 novembre 2022 - 14:00Table ronde du CETOBaCLe soulèvement en Iran : état des lieux18 novembre de 14h à 16hBâtiment de l'EHESS - Salle 50 2 cours des Humanités, 93300 Aubervilliers Depuis le 16 septembre 2022, les rues des villes iraniennes sont une nouvelle fois le théâ (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Campus Condorcet / EHESS
CETOBaC (UMR8032)
2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers Cedex
France
✆ : 01 88 12 04 11
umr8032@ehess.fr

Secrétariat/Communication/Web
Alexandra CARVALHO

Chargée de communication
Chloé LOISEAU

Gestion financière
Delphine LESIEUR

Facebook
CETOBaC

Twitter
@CETOBaC_lab