Membres | Membres associé.e.s

Raphaël GOURRADA

Portrait GOURRADA Raphaël
Docteur

Coordonnées professionnelles

rphgourrada[at]hotmail.fr

Docteur en Sciences Politiques / PhD in Political Sciences

Titulaire d’un Doctorat en Études Politiques de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, 2018) portant sur les mécanismes et discours de conservation de l’ordre social par les élites religieuses libanaises, spécialiste des questions politiques, sociales, sécuritaires et stratégiques de la région syro-libanaise, Raphaël Gourrada travaille depuis sept ans sur le Liban où il a vécu entre 2014 et 2017. Ses recherches ont bénéficié de financements de la part du CETOBaC, de l’École doctorale de l’EHESS, et de l’Institut Français du Proche-Orient (IFPO). Travaillant actuellement sur les questions géopolitiques libanaises, syriennes mais également du Golfe, il est, en outre, membre du Cercle des Chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO), et Fellow à l’Institut Open Diplomacy. Régulièrement sollicité par les médias (France 24, RFI, RMC, Le Figaro, 20 minutes, The Conversation) en direct plateau, en langues française et anglaise, il intervient également dans le cadre de conférences académiques (Paris-Dauphine, ILERI) ou grand public (Institut du Monde Arabe).

PhD in Political Studies from the École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, 2018) focusing on the mechanisms and discourses of conservation of the social order from the Lebanese religious elites, specialized on political, social, security and strategic issues of the Syrian-Lebanese region, Raphaël Gourrada worked for 7 years on Lebanon where he lived betwenn 2014 and 2017. His researches benefitted from funding from CETOBaC, the doctoral school of EHESS, and the Institut Français du Proche-Orient (IFPO). Currently working on geopolitical issues in Lebanon, Syria but also the Gulf, he is also a member of the Cercle des Chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO), and Fellow at the Institute Open Diplomacy. Regularly solicited by various medias (France 24, RFI, RMC, Le Figaro, 20 minutes, The Conversation) for live intervention in both French and English, he also takes part in academic conferences (Paris-Dauphine) or for broader audiences (Institut du Monde Arabe).

Thèse / Thesis

« Agir en système pour conserver l’ordre social : le positionnement politique des élites religieuses au Liban »

Soutenue le 13 décembre 2018 à l’EHESS / Defended on December 13, 2018 at EHESS

Sous la direction de Hamit BOZARSLAN, EHESS / Under the supervision of Hamit BOZARSLAN, EHESS

Jury
 

Président du jury : Henry LAURENS, Professeur au Collège de France / President of the jury: Henry LAURENS, Professor at Collège de France

Rapporteurs : Ahmad BEYDOUN, Université Libanaise ; Eberhard KIENLE, CNRS / Referees: Ahmad BEYDOUN Lebanese University; Eberhard KIENLE, CNRS

Membres du jury : Bernard HEYBERGER, EHESS ; Elizabeth PICARD, CNRS / Members of the jury: Bernard HEYBERGER, EHESS; Elizabeth PICARD, CNRS

Résumé / Abstract

Il s’agit tout au long de ce travail d’approcher le politique au Liban, dans sa praxis, en interrogeant les actions d’une catégorie spécifique d’acteurs, les élites religieuses libanaises institutionnalisées. En se penchant sur leurs positionnements politiques, il s’agit d’observer dans quelle mesure la barrière confessionnelle entre ces chefs communautaires est transcendée au profit d’un objectif commun : conserver l’ordre social en vigueur.
Pour cela, il convient de se pencher tout d’abord sur les ressources dont disposent ces acteurs pour asseoir et légitimer leur investissement dans le champ politique. Ces ressources sont à la fois d’ordre historique, fruits d’un héritage divergeant certes d’une communauté à l’autre, mais s’inscrivent également dans un cadre structurel et juridique spécifique qui tend à uniformiser les pratiques positionnelles, et qui confère à chacune des instances institutionnalisées les moyens d’un encadrement sociétal. Les ressources d’ordre charismatique et propres à chaque leader ne sont bien évidemment pas à négliger.
L’étude des pratiques du positionnement implique de se pencher sur les vecteurs véhiculant la prise de parole, mais également la temporalité et la fréquence dans laquelle cette parole s’insère. Le discours politique se caractérise également par une uniformité flagrante de la rhétorique et du vocabulaire utilisés par ces dominants. La défense d’une cause, à laquelle est liée l’identité du groupe communautaire, le calibrage des stratégies de communication, ainsi que la préservation d’un équilibre nécessaire à entretenir avec le champ politique en termes de distance, sont autant de règles conditionnant la légitimité du discours produit.
Ces positionnements n’étant pas sans défis, les acteurs religieux institutionnalisés se doivent également de gérer à la fois la concurrence d’outsiders proposant un discours moins uniforme et donc plus attractif, mais également les potentielles dissensions caractérisant les acteurs du champ religieux, ainsi que leurs relations avec ceux du champ politique. Gérer ces concurrences potentielles implique d’œuvrer en commun, en système, conjointement ou concomitamment, pour produire un discours des élites pour les élites, promouvant la sauvegarde d’un ordre social.
En s’affranchissant des grilles de lecture communautaires ou clientélaires, à travers l’observation des positionnements d’acteurs disposant principalement d’un capital symbolique, nous sommes amenés à caractériser la formation d’un nouveau champ des élites de la conservation regroupant les acteurs religieux, mais également une partie du personnel politique œuvrant en vue de cette conservation de l’ordre social.

This work aims at approaching politics in Lebanon in its praxis by questioning the actions of a specific category of actors: the Lebanese institutionalized religious elites. Addressing their political positioning means examining to what extend the confessional boarders can be transcended in order to reach a common goal: preserving the current social order.
First, it is thus necessary to question the available resources of these actors in order to establish and legitimate their involvement in the political field. These resources take roots in a historical heritage, which varies from one community to the other, but takes place in a structural and legal framework, which tends to harmonize the positional practices and to allow to the institutionalized bodies the means to frame the Lebanese society. The charismatic resources, which vary from one leader to the other, are not to be laid aside.
This study of the positional practices involves not only to lay eyes on the vectors carrying the discourses, but also to observe the temporality and the frequency in which said discourses fit. This political discourse is characterized by a blatant uniformity in both rhetoric and vocabulary used by the dominants. Advocating for a cause, thus linked to the very identity of the group, shaping the communication strategies, but also preserving a necessary balance with the political field, in terms of proximity, are so many norms that determine the legitimacy of the produced discourse.
This positioning is not without posing some challenges for the institutionalized religious actors who have to deal with the competition of outsiders who offer a less uniform, and thus more attractive discourse, but also with the potential divisions within the religious field, and the oppositions of the political actors. Dealing with these potential competitions implies a common, joint or concomitant action, in system, in order to produce a discourse from the elites and for the elites, promoting the safekeeping of the social order.
By avoiding the communitarian and clientelistic reading grids through the observation of the positioning of specific actors who mainly possess symbolic capitals, we are led to shape the constitution of a new field of the conservative elites, gathering not only the religious actors but also a part of the political ones working in order to preserve the social order.

Intérêts scientifiques / Scientific interests

  • Sciences politiques / Political Science
  • Relations internationales / International Relations
  • Sociologie politique / PoliticalSociology
  • Transitions politiques au Proche et Moyen-Orient / Political change in the Middle-East
  • Politiques publiques au Proche et Moyen-Orient / Public policies in the Middle-East
  • Leaderships politique et religieux au Proche et Moyen-Orient / Political and religious leaderships in the Middle-East
  • Processus de légitimation / Legitimation process
  • Études de discours / Discourse study
  • Conservatisme social / Social conservatism
  • Positionnement - Multipositionnement des acteurs / positioning-Multipositioning of actors
  • Géopolitique du Golfe persique / Geopolitics of the Persian Gulf
  • Crises politiques / Political crises
  • Champ politique / Political field
  • Champ religieux / Religious field
  • Radicalités religieuses / Religious radicalism

Champs / Research fields

  • Liban / Lebanon
  • Syrie / Syria
  • Émirats Arabes Unis / United Arab Emirates
  • Arabie Saoudite / Saudi Arabia
  • Oman
  • Yémen
  • Qatar
  • Bahreïn
  • Koweït

Publications
 

« Au Liban, les manuels d’histoire s’invitent dans les manifestations », Le Figaro, 23 novembre 2019, disponible sur internet : https://www.lefigaro.fr/international/au-liban-les-manuels-d-histoire-s-invitent-dans-les-manifestations-20191122?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

« Liban : Comment une taxe sur WhatsApp a lancé l’un des plus gros mouvements de contestation du pays », 20 minutes, 21 octobre 2019, disponible sur internet : https://www.20minutes.fr/high-tech/2633303-20191021-liban-comment-taxe-whatsapp-lance-plus-gros-mouvements-contestation-pays.

« Le Liban aux prises avec sa politique syrienne », The Conversation, 18 mars 2019, disponible sur internet : https://theconversation.com/le-liban-aux-prises-avec-sa-politique-syrienne-112347.

« Agir en système pour conserver l’ordre social : le positionnement politique des élites religieuses au Liban », Thèse de Doctorat en Études Politiques de l’EHESS, sous la direction de Hamit Bozarslan, 13 décembre 2018.

« Pris entre les feux saoudiens et iraniens, le Liban face à ses contradictions politiques », The Conversation, 22 novembre 2017, disponible sur internet : https://theconversation.com/pris-entre-les-feux-saoudiens-et-iraniens-le-liban-face-a-ses-contradictions-politiques-87904.

« Entre le Liban et l’Arabie, cinq points pour comprendre l’affaire Hariri », Le Figaro, 17 novembre 2017, disponible sur internet : http://www.lefigaro.fr/international/2017/11/16/01003-20171116ARTFIG00168-entre-le-liban-et-l-arabie-cinq-points-pour-comprendre-l-affaire-hariri.php.

« La Syrie vue du Liban : interactions et positionnements politiques », Les Cahiers de l’Orient, 2017/2 (N°126), pages 41-61, disponible sur internet : https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-l-orient-2017-2-p-41.htm.

« Le positionnement politique du patriarcat maronite au Liban : dynamiques, enjeux, défis », Orients Stratégiques, Numéro 5, 2017, pages 29-44.

« Comment lire la politique étrangère libanaise à l’heure de la crise syrienne ? », Les Cahiers du CCMO, Numéro 5, Éditions du Cygne, Paris, 2013, pages 27-40.

« Les relations entre l’État français et les think tanks internationalistes privés dans la construction de la politique étrangère : usages routinisés, affaiblissement relatif et transformations. Le cas de l’IFRI », Mémoire Master en Relations Internationales de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction d’Yves Viltard, 3 juillet 2013.

Autres activités /  Other activities

Intervention dans le cadre des « Rendez-vous de l’actualité », avec Pierre Haski (AFP, Collège de France, IReMMO, Institut du Monde Arabe, Paris, 23 novembre 2019)
Intitulé : « Le Liban : soulèvement ou révolution ? ».

Intervention dans le cadre de l’émission Le Débat en direct plateau (France 24, Paris, novembre 2019) Intitulé : « Liban : un tournant dans la crise ? », disponible sur internet : https://www.france24.com/fr/20191113-debat-liban-crise-manifestations-corruption-politique-michel-aoun.

Intervention dans le cadre de l’émission Le Débat en direct plateau (France 24, Paris, novembre 2019) Intitulé : « Liban : un tournant dans la crise ? », disponible sur internet : https://www.france24.com/fr/20191113-debat-liban-crise-manifestations-corruption-politique-michel-aoun.

Intervention dans le cadre de l’émission Le Débat en direct plateau (France 24, Paris, octobre 2019) Intitulé : « Liban : la stabilité du pays menacée ? », disponible sur internet : https://www.france24.com/fr/29102019-le-debat-liban-saad-hariri-demission-manifestations-michel-aoun-remaniement.

Intervention dans le cadre du Séminaire « Repenser les élites et le pouvoir : formations, circulations et mutations » (IRISSO, Université Paris Dauphine, Paris, février 2018) Intitulé : Le positionnement politique des élites religieuses libanaises : les cas chrétien maronite et musulman sunnite.

Intervention dans le cadre des « Conférences de l’ILERI » (ILERI, Paris, mars 2016) Intitulé : « La Syrie vue du Liban : interactions et positionnements politiques », disponible sur internet : https://www.youtube.com/watch?v=ppfetuWOK-U.

Interventions télévisées en direct plateau en langues française et anglaise (France 24, Paris, octobre 2016) Intitulé : « Liban : Michel Aoun assuré d’accéder à la présidence grâce au soutien de Saad Hariri », disponible sur internet : http://www.france24.com/fr/20161020-liban-michel-aoun-assure-dacceder-a-presidence-grace-soutien-saad-hariri.

Intervention dans le cadre du cycle de conférences « Mots d’Islam », avec Ghaleb Bencheikh (SAIMA, Institut du Monde Arabe, Paris, octobre 2016) Intitulé : « Jihad : historicité et évolutions sémantiques d’un concept flou et malléable ».

Intervention dans le cadre des Journées Doctorales de la Halqa (Halqa, Paris, juin 2016) Intitulé : « Se positionner sans perdre pied : l’action politique du patriarcat maronite au Liban ».

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

5e Journée doctorale du CETOBaC

Journée(s) d'étude - Vendredi 6 mars 2020 - 09:00Pour la cinquième année consécutive, le CETOBaC organise une journée d'études doctorales, destinée à présenter les travaux des doctorant.e.s du laboratoire et d'ailleurs.Elle aura lieu le vendredi 6 mars, en amphithéâtre François Furet (105 boulev (...)(...)

Lire la suite

38e Festival international Jean Rouch - Cinéma et anthropologie

Projection-débat - Mardi 17 décembre 2019 - 16:30En raison de l'appel a la grève du 17 décembre, cet événement est reporté. Les nouvelles dates seront communiquées prochainement. Merci pour votre compréhension.Le Festival international Jean Rouch, organisé par le Comité du film ethnographique, l (...)(...)

Lire la suite

Soutien du CETOBaC aux candidates et candidats aux concours 2020 de chargés de recherches au CNRS

Communiqué -Avis aux candidates et candidats au concours chercheurs 2020 du CNRS(English version below) Bonjour,Le concours chercheurs du CNRS est à présent ouvert. Les candidates et candidats qui souhaiteraient solliciter le soutien du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasi (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac