Membres | Membres doctorant.e.s

Andrea Umberto GRITTI

Portrait GRITTI Andrea Umberto
Étudiant en doctorat
Institution(s) de rattachement : EHESS
Laboratoire(s) de rattachement : CETOBaC

Coordonnées professionnelles

au.gritti[at]gmail.com

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Pise, que j’ai intégrée en 2014, je me suis formé en Histoire et en Études internationales à l’Université de Pise. Lors de mes années de master, j’ai passé des périodes d’étude et de recherche à l’INALCO, à l’ENS de la rue d’Ulm et à l’Université technique de Yıldız d’Istanbul. Depuis 2019 je suis inscrit à la formation « Histoire et civilisation » de l’École doctorale de l’EHESS. Encadré au sein du CETOBaC, je prépare ma thèse, intitulée « Sortir de l’emporium. Élites juives ottomanes au miroir de la première mondialisation, 1830-1930 », sous la direction de Marc Aymes. Je bénéficie pour ce faire d’un contrat doctoral tri-annuel accordé par l’Institut Convergences Migrations.

Ma recherche analyse les repositionnements économiques des Francos, juifs sujets toscans puis italiens installés dans les territoires ottomans, au cours du XIXe siècle et du début du XXe siècle. La perspective envisagée est double : histoire de l’entreprise d’abord, histoire des transformations sociales induites par les nouveaux modèles entrepreneuriaux ensuite. Axé sur les cas d’Istanbul, d’Izmir et de Salonique, mon projet traverse les frontières confessionnelles pour montrer comment la transition des activités commerciales à l’industrie et à la banque amène les élites juives à s’enraciner plus profondément dans le tissu social composite des villes et des campagnes ottomanes.

 

A former student at the Scuola Normale Superiore, where I was admitted in 2014, I graduated in History and International Studies at the University of Pisa. During my M.A. years, I spent study and research periods at the Institut national of langues et civilisations orientales, the École normale supérieure, and the Yıldız Technical University in Istanbul. As of 2019, I am a PhD candidate in History at the EHESS and a member of the CETOBaC. I will work on my dissertation, titled «Leaving the Emporium: Ottoman Jewish Elites in the Mirror of the First Globalisation, 1830-1930», under the guidance of Marc Aymes, and thanks to a three-year fellowship granted by the Institut Convergences Migrations.

My research analyses the economic repositioning of the Francos, Tuscan and then Italian Jews living in the Ottoman territories, during the 19th and early 20th centuries. The perspective envisaged is twofold, focused both on business history, and on history of social transformations induced by new business models. Centred on the cases of Istanbul, Izmir and Salonika, my project aims to cross confessional frontiers to show how the transition from commercial activities to industry and banking led Jewish elites to take deeper roots in the composite social fabric of Ottoman urban and rural areas.

Intérêts scientifiques

  • Histoire économique et sociale de l’Empire ottoman tardif / Late Ottoman Economic and Social History
  • Histoire des empires : mécanismes d’intégration et de différentiation / Imperial History: Practices of Integration and Differentiation

Champs de recherche

  • L’entreprise marchande en la Méditerranée contemporaine : interconnexions des échanges et régimes de l’extraterritorialité / Trade Companies in the Modern Mediterranean: Interconnections, Exchanges, and Regimes of Extraterritoriality
  • Les communautés juives face à la modernisation ottomane : espaces sociaux et politiques / Jewish Communities in the Face of Ottoman Modernisation: Social and Political Spaces
  • L’industrialisation ottomane : pratiques entrepreneuriales et relations de travail / Ottoman Industrialisation: Entrepreneurial Practices and Work Relations
  • La Macédoine à la fin du XIXe siècle : développement urbain et transformations des sociétés rurales / Macedonia at the End of the 19th Century: Urban Development and Transformations of Rural Societies

Publications

Articles parus dans des revues à comité de lecture

 

« Enfants trouvés de la décolonisation. Gli ebrei di Libia e la cittadinanza italiana, 1948-2001 [Foundlings of Decolonisation: The Jews of Libya and Italian Citizenship, 1948-2001] », Contemporanea 22 (2019), 195-224.

« Una comunità immaginata. Human relationse identità aziendale alla Falck negli anni Cinquanta [An Imagined Community: Human Relations and Corporate Identity at the Falck Steelworks during the Fifties] », Italia contemporanea 69 (2017), 237-264.

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

5e Journée doctorale du CETOBaC

Journée(s) d'étude - Vendredi 6 mars 2020 - 09:00Pour la cinquième année consécutive, le CETOBaC organise une journée d'études doctorales, destinée à présenter les travaux des doctorant.e.s du laboratoire et d'ailleurs.Elle aura lieu le vendredi 6 mars, en amphithéâtre François Furet (105 boulev (...)(...)

Lire la suite

38e Festival international Jean Rouch - Cinéma et anthropologie

Projection-débat - Mardi 17 décembre 2019 - 16:30En raison de l'appel a la grève du 17 décembre, cet événement est reporté. Les nouvelles dates seront communiquées prochainement. Merci pour votre compréhension.Le Festival international Jean Rouch, organisé par le Comité du film ethnographique, l (...)(...)

Lire la suite

Soutien du CETOBaC aux candidates et candidats aux concours 2020 de chargés de recherches au CNRS

Communiqué -Avis aux candidates et candidats au concours chercheurs 2020 du CNRS(English version below) Bonjour,Le concours chercheurs du CNRS est à présent ouvert. Les candidates et candidats qui souhaiteraient solliciter le soutien du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasi (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac