Publications | Dernières parutions

Transformations soviétiques et mémoires en Asie centrale

Transformations soviétiques et mémoires en Asie centrale

De l’« indigénisation » à l’indépendance

Vincent FOURNIAU
Paris,  Les Indes savantes,  [2019],  212 p.

Depuis la fin de l’URSS, le monde s’est aisément habitué à l’existence de quinze Etats différents se partageant l’espace ex-soviétique et il a considéré comme acquis que l’Ouzbékistan soit le pays des Ouzbeks et le Kirghizstan celui des Kirghizes. Il a semblé également logique que l’éclatement de l’URSS soit dû largement à son ingérable diversité, surtout quand y évoluaient de nombreuses populations musulmanes dont on estimait qu’elles avaient été globalement tenues en dehors des réseaux de pouvoir. Les développements politiques au sein de l’espace post-soviétique semblent aussi aller dans ce sens, notamment depuis l’accession de V. Poutine au pouvoir en Russie en 1999 : seule la Russie accepte de lier son nom à l’héritage étatique soviétique, avec lequel les anciennes républiques non russes se sont grandement distancées depuis 1991.

À sa fondation, l’URSS a systématisé le fait d’ériger certains conglomérats ethno-confessionnels et linguistiques en « fait national ». On désigna ces identités ethnolinguistiques et culturelles par les mots traduits en français par « nationalité », qui rend ce que nous appelons plutôt des ethnies. Avec le vote de la souveraineté puis de l’indépendance par les parlements des cinq RSS de la région, le « national » s’est servi des institutions soviétiques pour modifier son identité et en éliminer le soviétique. Il est donc nécessaire d’observer comment l’Empire, tsariste puis soviétique, a conçu les relations du centre avec ses « indigènes » et les interrelations, parfois inattendues et surprenantes, qui se sont développées en un siècle.


ISBN : 978-2-84654-457-3
Fiche éditeur : http://www.lesindessavantes.com/ouvrages/24723
EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Noémi Lévy-Aksu condamnée à 30 mois de prison par la justice turque

Communiqué -Communiqué de l'EHESSL’École des hautes études en sciences sociales a appris avec indignation, ce vendredi 14 juin 2019, la condamnation par la justice turque à 30 mois de prison de Noémi Lévy-Aksu, docteure de l'EHESS, historienne des pratiques policières et juridiques de l'Empire o (...)(...)

Lire la suite

Les conservatismes turcs 1908-2018

Colloque - Mardi 28 mai 2019 - 09:30Ce colloque a pour ambition d’étudier les phénomènes conservateurs de l’histoire sociale, politique, intellectuelle et littéraire de la Turquie, depuis la fin de la période ottomane jusqu’à aujourd’hui. Il pose la question des généalogies, des filiations et de (...)(...)

Lire la suite

Présence et rôle eschatologique du Prophète Muhammad

Journée(s) d'étude - Jeudi 2 mai 2019 - 09:30Ce workshop est organisé dans le cadre du programme de recherches ANR-DFG PROPHET "La présence du Prophète : Muhammad au miroir de sa communauté dans l'Islam moderne et contemporain".Il est associé au programme du séminaire de l'IISMM "Doctrines, repr (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac