Publications | Dernières parutions

Crise, violence, dé-civilisation

Crise, violence, dé-civilisation

Hamit BOZARSLAN
Paris,  CNRS Editions,  [2019],  480 p.

Nécessaire, le « savoir » appliqué à la crise et à la violence peut s’avérer dépourvu de toute capacité explicative et devenir parfaitement frustrant. L’exigence scientifique comme l’urgence citoyenne imposent certes le savoir comme un devoir ; toute société est obligée de comprendre ce qu’elle produit, y compris l’irrationnel ou l’horreur. Mais comment nier qu’étudier l’horreur, c’est déjà reconnaître, a posteriori, notre impuissance ? L’analyse critique est-elle d’une grande utilité quand elle ne dispose pas de moyens d’action ? Ce livre s’intéresse à trois notions : la crise, la violence et la dé-civilisation. Elles constituent les trois angles morts de l’histoire du monde, tant la connaissance scientifique que l’on peut en avoir ne permet ni de les comprendre pleinement, ni de les combattre efficacement. Elles ont pourtant une dimension universelle et une histoire longue. Il importe de continuer à se pencher sur ces trois notions, car la crise ne conduit pas nécessairement au chaos, à la violence et à la destruction, et la dé-civilisation ne relève d’aucune fatalité. Une crise peut aussi présenter une chance inédite pour une société de développer une conscience critique sur son passé et se projeter dans un avenir radicalement différent de son présent. En étudiant ces questions politiques, historiques et éthiques, fondamentales, Hamit Bozarslan revient sur l’histoire du monde, et s’interroge sur son avenir.

Quelques mots à propos de :  Hamit BOZARSLAN

Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Hamit Bozarslan est notamment l’auteur d’une Histoire de la Turquie (Tallandier, 2013) et de Sociologie politique du Moyen-Orient (La Découverte, 2011). Ses études actuelles portent sur la sociologie politique et historique du Moyen-Orient.
EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

Noémi Lévy-Aksu condamnée à 30 mois de prison par la justice turque

Communiqué -Communiqué de l'EHESSL’École des hautes études en sciences sociales a appris avec indignation, ce vendredi 14 juin 2019, la condamnation par la justice turque à 30 mois de prison de Noémi Lévy-Aksu, docteure de l'EHESS, historienne des pratiques policières et juridiques de l'Empire o (...)(...)

Lire la suite

Les conservatismes turcs 1908-2018

Colloque - Mardi 28 mai 2019 - 09:30Ce colloque a pour ambition d’étudier les phénomènes conservateurs de l’histoire sociale, politique, intellectuelle et littéraire de la Turquie, depuis la fin de la période ottomane jusqu’à aujourd’hui. Il pose la question des généalogies, des filiations et de (...)(...)

Lire la suite

Présence et rôle eschatologique du Prophète Muhammad

Journée(s) d'étude - Jeudi 2 mai 2019 - 09:30Ce workshop est organisé dans le cadre du programme de recherches ANR-DFG PROPHET "La présence du Prophète : Muhammad au miroir de sa communauté dans l'Islam moderne et contemporain".Il est associé au programme du séminaire de l'IISMM "Doctrines, repr (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac