Activités scientifiques | Événements

Journée d’études : La danse sur le volcan : Istanbul 1918-1923. Une capitale sous occupation, 14 novembre 2018, Salons de l’INALCO, 2 rue de Lille, 75007 Paris

Journée d’études : La danse sur le volcan : Istanbul 1918-1923. Une capitale sous occupation, 14 novembre 2018, Salons de l’INALCO, 2 rue de Lille, 75007 Paris

Bien oubliée au milieu du chaos de la Première Guerre mondiale, l’occupation de la capitale ottomane est devenue un mythe dans l’imaginaire turc : première (et unique) reconquête de la capitale de l’Empire et du califat par des troupes étrangères, les quatre années de présence anglo-franco-italienne sont vécues comme une libération par les Grecs de la ville et, dans un premier temps, comme une insupportable humiliation pour les Turcs : assez vite, plusieurs groupes se détachent, les nouveaux riches collaborateurs qui profitent de la liberté d’une ville franche, une majorité d’habitants qui s’accommodent de la présence étrangère mais pas des privations qui s’installent et les partisans de la révolte en Anatolie, les Kémalistes. Malgré des conditions difficiles, Istanbul connaît une immense activité journalistique, sociale et culturelle marquée par une liberté  que permet cette atmosphère de guerre et de fin du monde.

À ceci s’ajoute, en 1920, l’arrivée des Russes fuyant la Révolution bolchévique et l’Armée Wrangel qui atteignent les rives du Bosphore : après une période de quarantaine, 200 000 Russes s’installent en ville, à Galata, à Péra, Kadiköy et sur les Iles des Princes. Pendant les deux ou trois années de leur séjour (avant de repartir à Paris, Nice ou Berlin), ces Russes blancs marquent le paysage et la structure sociale de la ville.

En septembre 1923, à la suite du traité de Lausanne (Juillet), les dernières troupes Alliées quittent Istanbul et alors qu’en Anatolie, les Kémalistes de la Guerre de Libération (Istiklâl Harbi) qui a fait rage contre les Grecs, réussissent à regagner le territoire de la nation actuelle, la ville d’Istanbul est exsangue : en 1918, les Unionistes ont quitté le navire et se cachent à Rome, Berlin ou Tiflis ; le sultan se montre incapable de reprendre la direction de l’État et les proches et collaborateurs de l’ancien régime, en particulier le gouvernement de Damat Ferid Pacha (4 mars-10 septembre 1919) qui laisse d’amers souvenirs, commence à trembler : quel sera le destin de leur ville, stigmatisée par les révolutionnaires d’Anatolie ?

C’est dans ce cadre déroutant, chaotique, cosmopolite qu’une vie sociale et culturelle très riche et proprement révolutionnaire dans de nombreuses sphères, s’est mise en place. C’est dans ce contexte que nous organisons cette première journée d’étude le 14 novembre 2018, en gardant présent à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une première étape, d’autres rencontres jalonneront ce projet mené jusqu’en 2023.

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration

Appel à communication - Vendredi 30 novembre 2018 - 23:45Le CESPRA, le CETOBaC, la FFJ, le GRSL et l'IMAF lancent un appel à communications pour la journée doctorale « L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration » qui aura lieu le 5 février 2019.Cet événement, conçu dans le cadre (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac