Membres du Centre | Membres associés

Hélène ROUSSELOT

Portrait Hélène ROUSSELOT

Coordonnées professionnelles

hroussel[at]ehess.fr

Docteure en histoire (EHESS, 2015)

Présentation
 

Après des études à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) (1986-1992) et à l’Institut National des techniques Documentaires / CNAM (2002/03), où elle a rédigé un mémoire intitulé «Constitution d'un annuaire de chercheurs internationaux et catalogage dans un SIGB : les problèmes liés à l'intégration d'informations multilingues», Hélène Rousselot a soutenu sa thèse de doctorat en Histoire à l'EHESS, sous la direction de Vincent Fourniau en juin 2015. Sa thèse avait pour sujet la Construction du secteur des hydrocarbures et évolution politique au Kazakhstan et au Turkménistan - Indigénisation et rente 1919-2002.

Cette thèse étudie d’abord la construction du secteur des hydrocarbures depuis la naissance des industries pétrolière puis gazière, du Kazakhstan et du Turkménistan. La fin des années 1950 et les trois décennies 1960-1970 et 1980 sont cruciales pour le développement de la production et des institutions et de ce secteur dans ces deux républiques. L’étude des transferts financiers entre le Centre et les deux RSS d’une part et celle des institutions de ce secteur d’autre part, modifient l’image de ces RSS, souvent perçues comme simples fournisseurs d’hydrocarbures à l’économie soviétique. Le renforcement des institutions locales et le déploiement de l’initiative républicaine dans le domaine des hydrocarbures, notamment, ont en effet engendré une indigénisation dans les structures de décision et de production de ce secteur.

L’hypothèse d’une plus grande indigénisation du secteur pétrolier au Kazakhstan et une production de coton pourvoyeuse de devises au Turkménistan rendent compte de la divergence des trajectoires économiques des deux pays, dans le cadre d’une plus grande globalisation de leurs échanges après 1991. Malgré la faiblesse de leurs institutions politiques, ces deux régimes, de nature distincte, ont montré une remarquable continuité et stabilité jusqu’en 2002, notamment grâce aux revenus de leurs exportations d’hydrocarbures. La construction du secteur des hydrocarbures, qui se poursuit tant du point de vue de ses acteurs que de ses institutions aboutira, au Kazakhstan, à la création de la compagnie nationale KazMunajGaz en 2002, tandis que le Turkménistan ne s’est pas doté de structure équivalente à ce jour.

Elle porte un projet de création de Centre de Documentation et d'Analyse sur l'Asie centrale ex-soviétique. Géographiquement, il concernera, dans un premier temps, les cinq pays centrasiatiques ex soviétiques, à savoir le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, et le Turkménistan, depuis leur indépendance en 1991. Ce centre de documentation sera une force d’attraction nourrissant une « boîte à idées », c’est-à-dire une organisation construite autour d’un socle permanent de chercheurs ou d’experts.

L’expertise d’un réseau de chercheurs français et centrasiatiques permettront d’analyser les risques, de prévoir et de contribuer à la prise de décision, au croisement de la sphère politique, économique, médiatique et académique. Ces expertises, mises en commun, s’appuieront sur une compréhension du présent et donc du passé, et permettront d’identifier les signes avant-coureurs des changements dans cette région.

L’originalité de ce Centre réside en l’établissement d’un lieu d’échanges et de réflexion entre doctorants et chercheurs d’une part et entre chercheurs et entreprises d’autre part. Il sera basé sur un fonds documentaire de référence et de veille documentaire, destiné à la production d’analyses commandées par des entreprises et des organismes publics. Il s’agira de regrouper, fédérer et analyser les informations (disponibles en au moins trois langues, à savoir le français, le russe, et l’anglais, sans oublier les cinq parlées dans les pays centrasiatiques), afin d’anticiper les grandes évolutions géopolitiques et répondre à des appels d’offre sur la région Asie centrale.

Elle a acquis les compétences nécessaires à la création de ce Centre au cours de son parcours professionnel dans des entreprises de secteurs d’activité variés, puisqu’elle a notamment exercé comme Traductrice de russe et Chef de rubrique Russie ex-URSS pour Courrier International, comme Responsable « Asie Centrale » au Comité de rédaction de la revue en ligne Regard sur l’Est, Analyste CEI chez Total, Assistante de Projet trilingue Russe-Anglais au sein de Technip et comme Traductrice indépendante.

Terrains/Aire géographique

  • Asie centrale ex soviétique (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan)

Thèmes de recherche

  • Histoire du développement des institutions des secteurs de l’énergie dans les États centrasiatiques,
  • Indigénisation des institutions des secteurs de l’énergie dans les États centrasiatiques,
  • Etat rentiers centrasiatiques,
  • Rente énergétique.

Travaux et publications

2014 Systemic change in two rentier states : Turkmenistan and Kazakhstan, In Hohmann S., Mouradian C., Serrano S., Thorez J., (Eds).- Development in Central Asia and the Caucasus: Migration, Democratisation and Inequality in the Post-Soviet Era, I.B. Tauris, 288 p.

2011 Le Club de l'énergie de l'OCS, un élément (moteur) d'intégration régionale ?/ Hélène Rousselot – In La Chine et l'Asie centrale, Relations internationales, N°145, Hiver 2011, pp. 117-132.

Colloques internationaux, interventions, séminaires
 

Colloque The Caucasus and Central Asia, twenty years after independences : Questioning the notion of “South countries” les 25-27 août 2011 à Almaty (Kazakhstan) ; communication intitulée : Le développement des économies rentières du Turkménistan et du Kazakhstan 1991-2002

Séminaire Total Université « Asie centrale : la nouvelle donne », 24 janvier 2011, communication intitulée « Vers l'émergence d'une coopération régionale dans le bassin caspien ? »

4ème biennale internationale de la négociation commerciale, 17 et 18 novembre 2010 à NEGOCIA, Paris France

Séminaire géopolitique des ressources naturelles N°5 Focus zone Russe / CEI / Asie centrale, EDF / IRIS, 30 septembre 2010, communication intitulée : « L'émergence de coopérations régionales dans le bassin caspien, vue d'Asie centrale ex soviétique »

 

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

ANR PROPHET: Between God and Man: Representations of the Prophet in Literature, Arts, and Media

Colloque - Jeudi 09 novembre 2017 - 09:00Le deuxième workshop du projet ANR PROPHET se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à Ruhr University Bochum.This second workshop of the ANR/DFG Project "The Presence of the Prophet: Muhammad in the Mirror of His Community in Early Modern and Modern Islam", w (...)(...)

Lire la suite

Colloque de restitution du programme ANR-DFG NEORELIGITUR

Colloque - Lundi 30 octobre 2017 - 09:00Le colloque a pour vocation de présenter les travaux effectués dans le cadre du programme ANR-DFG Neoreligitur, en les confrontant à des paradigmes majeurs de l'étude des nouvelles religiosités : (dé-)sécularisation, individualisation, circulation et gloca (...)(...)

Lire la suite

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01