Membres du Centre | Membres titulaires

Hayri Gökşin ÖZKORAY

Portrait ÖZKORAY GÖKŞIN Hayri
A.T.E.R. (Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche)
Institution(s) de rattachement : Collège de France
Laboratoire(s) de rattachement : CETOBaC

Coordonnées professionnelles

Collège de France
Chaire d’histoire turque et ottomane
11 place Marcelin-Berthelot
75231 PARIS CEDEX 05

gozkoray[at]gmail.com

Page personnelle

Statut actuel : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) auprès de la chaire d’histoire turque et ottomane d’Edhem Eldem au Collège de France

Activités de recherche

Chantier en cours
 

"Le travail dans l’Empire ottoman à l’époque moderne. Main-d’œuvre, dépendances, subsistance matérielle et statuts juridiques (XVe-XVIIe siècle)"

Au terme de l’étude de l’esclavage ottoman, j’élargis mon champ de recherches à l’histoire du travail. Certaines thématiques découlant de l’étude de l’esclavage préparent l’axe initial et l’horizon à court terme de mon programme de recherches : le devenir des affranchis dans la société, les profils sociologiques des propriétaires d’esclaves et des investisseurs indépendants de la traite, les distinctions (in)existantes entre esclaves domestiques et serviteurs libres salariés, la manière dont la dette pouvait engendrer un certain assujettissement des personnes libres et la façon dont la perspective d’affranchissement pouvait entraîner l’endettement de l’esclave vis-à-vis de son propriétaire. La deuxième étape du programme rend beaucoup plus explicite l’articulation entre les structures et les parcours individuels. Je qualifie cette méthodologie de prosopographique : la documentation ne permet pas en général de distinguer et de raconter en détail l’histoire d’un seul individu. En revanche, j’adopterai une optique en fonction des stades typiques de la vie des individus pour analyser une masse de données fragmentaires et laconiques. Ainsi, dans cet axe du programme, je partirai des statuts juridiques pour établir des trajectoires typiques et atypiques qui s’y associent. L’approfondissement de notre connaissance sur les régimes de servitude et les manières juridiques et sociales dont les personnes et les non-personnes sont conçues et perçues nous mène à la thématique à long terme de ce programme. Il s’agira de mener une enquête de sémantique historique, d’histoire juridique, économique et sociale, ainsi qu’une étude sur les discours et les représentations sur tout ce qui concerne le travail et les travailleurs dans l’Empire ottoman de l’époque moderne. Les intérêts divers, la domination, l’exploitation, l’émancipation, l’interdépendance, la reconnaissance sont des notions qui se situeront au cœur de cette enquête.

Phase doctorale
 

« L’esclavage dans l’Empire ottoman (XVIe-XVIIe s.) » sous la direction de Nicolas Vatin à la IVe section de l’École Pratique des Hautes Études

L’objectif de cette thèse était de réaliser la première monographie (en quelque langue que ce soit) sur l’esclavage dans la société ottomane de l’époque dite « classique », en s’intéressant à l’esclavage pratiqué dans l’espace privé et non au domaine, beaucoup plus étudié, des esclaves du sultan et du système d’asservissement militaro-administratif. À partir essentiellement de documents d’archives de l’État ottoman, du corpus juridique et législatif et de textes littéraires, j’ai abordé des questions d’histoire juridique, sociale, économique, culturelle et des représentations. Les axes principaux de cette recherche concernent le cadre juridique doctrinaire de l’esclavage en tant qu’institution et l’application du droit par les autorités ottomanes, le commerce des esclaves, les différentes formes de la main d’œuvre servile, l’esclavage au quotidien, le devenir des affranchis, mais aussi la représentation que se faisait l’élite ottomane de l’esclavage, sujet auquel est consacré un tiers de la thèse. Le cadre géographique en couvre les « provinces centrales » (Roumélie, Istanbul, Anatolie), mais des micro-études y sont consacrées à la Syrie (arabophone mais indissociable de l’Anatolie), l’Égypte, la Crimée, le Caucase et le Kurdistan. Quoiqu’insérée dans les bornes chronologiques de l’époque moderne, la thèse puise largement dans les sources médiévales du système juridique et de la pensée des Ottomans, notamment du côté de leurs prédécesseurs arabes, persans et byzantins. Mis à part l’effort comparatiste ayant trait aux sociétés esclavagistes antiques et médiévales de la Méditerranée, j’ai mené une enquête particulière sur le philosophe néo-pythagoricien du Iersiècle de notre ère, Bryson, qui est une référence centrale de la pensée économique ottomane.

Thèmes de recherches
 

  • Histoire de l’Empire ottoman à l’époque moderne (XVe-XVIIesiècles)
  • Histoire du travail dans le domaine ottoman
  • Histoire juridique, étude des registres de cadi et des opinions jurisprudentielles
  • Histoire socio-économique, histoire du commerce
  • Analyse des discours et des représentations sur les classes laborieuses
  • Histoire culturelle et des mentalités
  • La représentation des esclaves et de l’esclavage

Enseignements
 

Co-organisation du Séminaire d’itinéraires et de débats en études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques avec Marc Aymes, Elif Becan, Simon Berger, Fabio Giomi, Milena Pavlovic et Ariane Zévaco à l’EHESS (2018-2019).

« Introduction au turc ottoman (Osmanlıca 1-2) », cours de troisième année en licence de Turc à l’Institut national des langues et civilisations orientales (2018-2019).

Co-organisation de Sources ottomanes : premières lectures (2018-2019).

Demi-ATERen histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2017-2018) : Histoire de l’Europe centrale et orientale à l’époque moderne ; La France et l’Europe au XVIIe siècle (vers 1598-vers 1714) ; Naissance et expansion de l’Islam : la construction d’un Empire (VIIe-XVIe siècle) ; De l’Empire ottoman au Moyen-Orient contemporain (XVIIIe-XXIe siècle)en Licence 1 et 2.

« Introduction à l’histoire de l’Empire ottoman (XIVe-XXes.) » pour la troisième année du Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures (CPES) de l’Université de recherche Paris Sciences et Lettres (PSL) (2015-2017).

Diffusion scientifique

Articles dans des revues avec comité de lecture (3)
 

— « Women slaves and legal violations in and around Istanbul according to court registers (16th-17th centuries) », Hawwa, volume spécial édité par M. Hocine Benkheira (accepté, publication prévue en 2019).

« Note sur la mosquée et le quartier d’Esīrci Kemāl ed-dīn (Kemāl ed-dīn le marchand d’esclaves) à Istanbul », Turcica. Revue d'études turques - Peuples, langues, cultures, États XLIX, 2018, p. 363-371.

« La géographie du commerce des esclaves dans l’Empire ottoman et l’implication des marchands d’Europe occidentale », Rives méditerranéennes LIII, 2016-2017, p. 103-121 (L’économie de l’esclavage en Méditerranée médiévale et moderne, numéro spécial coordonné par Iván Armenteros Martínez et Mohamed Ouerfelli).

Chapitres de livres (2)
 

— « Manumitted slaves, free servitors, and wage labour in early modern Ottoman cities (15th-17th c.) », in David Hitchcock et Julia McClure (dirs), The Routledge History of Poverty, c. 1450-1800, Londres-New York, Routledge (accepté, à paraître en 2020-2021).

— « Une culture de la résistance ? Stratégies et moyens d’émancipation des esclaves dans l’Empire ottoman au XVIesiècle », in Stefan Hanß et Juliane Schiel (dirs), Mediterranean Slavery Revisited (500–1800) – Neue Perspektiven auf mediterrane Sklaverei (500–1800), Zurich, Chronos Verlag, 2014, p. 403-418.

Articles de dictionnaires/notices (5)
 

— « Ottomans », in Philippe Zawieja (dir.), Dictionnaire de la fatigue, Genève, Droz, 2016 (Travaux de sciences sociales 219), p. 634-638.

— « L’esclavage au XIXe siècle » (p. 413-415), « Prix fixé (narh) » (p. 991-992), « Les esclaves de la Porte » (p. 415-416) et « Devşirme » (p. 349-350), in François Georgeon, Nicolas Vatin et Gilles Veinstein (dirs), Dictionnaire de l’Empire ottoman, Paris, Fayard, 2015.

Valorisation de la recherche (4)
 

— « Surprenantes thèses : L’esclavage dans l’Empire ottoman », entretien réalisé par Soline Schweisguth pour Herodote.net, mis en ligne le 16 juin 2018.
URL : https://www.herodote.net/articles/article.php?ID=1732&classe=9&ID_dossier=457

— « Slavery and servitude in the Ottoman Mediterranean » avec M’hamed Oualdi, entretien réalisé par Andreas Guidi. L’épisode n° 362 d’Ottoman History Podcast, en collaboration avecThe Southeast Passage, mis en ligne le 15 mai 2018.
URL : http://www.ottomanhistorypodcast.com/2018/05/Mediterraneanslavery.html

— « Portrait de Hayri G. Özkoray. L’esclavage dans l’Empire ottoman aux XVIeet XVIIesiècles », Portraits des docteurs de l’EPHE. Mention Histoire, textes et documents, vidéo réalisée par Olivier Pinte le 9 avril 2018.
URL : https://www.canal-u.tv/video/ephe/portrait_de_hayri_g_ozkoray.41915

— « La question de l’abolition de l’esclavage dans le monde musulman : le cas ottoman », Bulletin de la Société des amis des Sciences Religieuses XI, 2015, p. 27-41.
URL : https://sasr.hypotheses.org/105

Traduction (du français au turc) (1)
 

— Alain Badiou, Barbara Cassin, Heidegger. Nazizm, Kadınlar, Felsefe, Istanbul, MonoKL, 2011 [éd. originelle : Alain Badiou, Barbara Cassin, Heidegger. Les femmes, le nazisme et la philosophie, Paris, Fayard, 2010].

Organisation d’événements scientifiques
 

« Venise et l’Empire ottoman : quand les petits de ce monde se promènent entre deux empires » (10 octobre 2015, Blois). Table-ronde avec Mathieu Grenet (Université de Toulouse) et Pauline Guéna (Université Paris-Sorbonne IV) dans le cadre de la 18ème édition des Rendez-vous de l’histoire à Blois (8-11 octobre 2015).

« L’esclavage dans l’Empire ottoman (XVIe-XIXesiècles) » (23 novembre 2012, Collège de France, Paris). Atelier international de jeunes chercheurs. En partenariat avec le CETOBAC (Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques) et la Fondation Campus Condorcet.

Communications
 

19 juillet 2018 : « The vocabulary of slavery and freedom in the Ottoman Empire (16th-17th centuries) »
Au sein du panel d’Erdal Kaynar (Université Marc Bloch, Strasbourg), intitulé Changes in political and social language in the Ottoman Empire and Turkey: From philology to historical semantics. Dans le cadre du World Congress for Middle Eastern Studies (WOCMES) organisé par la Fundación Tres Culturas (Three Cultures of the Mediterranean Foundation) à Séville du 16 au 20 juillet 2018.

2-6 juillet 2018 : « Présentation de fonds d’archives/catalogues », « Translittérations du turc ottoman » et « Archives et outils numériques »
Dans le cadre de l’École thématique CNRS« Sources ottomanes ». Formation à la lecture des sources manuscrites : historiographie, épistémologie et philologie, organisée par l’Iremam, l’Ifpo et le CETOBACà la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix-en-Provence du 2 au 6 juillet 2018.

6 avril 2018 : « Le rôle de la mise en esclavage pour les contacts entre les langues dans l’Empire ottoman à l’époque moderne »
Dans le cadre de la Journée d’études turques organisée par le Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques et la IVeSection de l’EPHE. Tenue le 6 avril 2018 à l’EHESS, Paris.

7 juillet 2017 : « Les mots de l’esclavage aux XVIeet XVIIesiècles et les modalités impériales ottomanes »
À l’atelier intitulé « Le vocabulaire politique turc-ottoman, XVe– XXesiècle » coordonné par Erdal Kaynar dans le cadre du Deuxième Congrès du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, organisé du 5 au 8 juillet 2017 à l’Inalco, Paris.

1er avril 2016 : « Les enjeux du multilinguisme pour les esclaves (fugitifs) en Roumélie et en Anatolie aux XVIeet XVIIesiècles »
Dans le cadre de la Journée d’études turques organisée par le Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques) et le Département d’études turques de l’université de Strasbourg. Tenue le 1er avril 2016 à l’EHESS, Paris.

25 mars 2016 : « Conceptual and methodological problems posed by the study of Ottoman “slaveries” »
Dans le cadre de la journée d’études « “Domestic slavery”, 15th-19th centuries », organisée par le projet NEXT travail libre-travail forcé dirigé par Alessandro Stanziani. Tenue le 24 et le 25 mars 2016 au Collège de France, Paris.

30 septembre 2015 : « European captives in the imperial arsenal of Istanbul (16th-17th centuries) »
Dans le cadre de la journée d’études « Captifs, recrutés et migrants : Empires et mobilisation du travail du XVIIesiècle à nos jours », organisée par le projet NEXT travail libre-travail forcé dirigé par Alessandro Stanziani. Tenue du 30 septembre au 2 octobre 2015 au Collège de France, Paris.

26 septembre 2015 : « The hidden memory of Ottoman slavery: the enslavement of Yezidis by ISIS as a remnant of the past »
Dans le cadre de l’édition 2015 de la conférence annuelle de l’association Historians Against Slavery, organisée avec le partenariat de National Underground Railroad Freedom Center. Tenue du 24 au 26 septembre 2015 à Cincinnati, Ohio (États-Unis).

3 novembre 2014 : « La géographie du commerce des esclaves dans l’Empire ottoman et l’implication des marchands occidentaux (XVe-XVIIesiècles) »
Dans le cadre de la journée d’étude internationale « L’économie de l’esclavage en Méditerranée médiévale et moderne » organisée par Iván Armenteros Martínez et Mohamed Ouerfelli. Organismes : LabexMed et la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à l’Université Aix-Marseille. Tenue le 3 novembre 2014 à Aix-en-Provence.

14-15 juin 2013 : « Slaves in the Copper Mines of Kastamonu (17th Century) »
Work, Labor and Local Belonging in Early Modern Global Contexts, colloque international organisé par Yavuz Aykan et Işık Tamdoğan. Humboldt-Universität zu Berlin, IGK Re:Work, International Research Center Work and Human Lifecycle in Global History avec la collaboration de l’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA, Istanbul).

29 janvier 2013 et 26 février 2013 : « Des Ottomans à Malte à la fin du XVIesiècle »
Animation de deux séances du séminaire interne du pôle ottoman du CETOBAC, autour du manuscrit de Ma‘cûncızade Muṣṭafà Efendi, Bâz-geşt-i ḥaḳîrî-i Mâlta – Ser-güzeşt-i esîrî-i Mâlta (La ritournelle du misérable de Malte et les aventures du captif de Malte), 1597-1599.

18 février 2013 : « La main d’œuvre servile dans l’Empire ottoman: le cas des mines (XVe-XVIesiècles) »
Dans le cadre de la journée d’étude « 
Esclavages, sociétés et traite (XIe-XVIIIes.) » organisée par António de Almeida Mendes, Guy Saupin et John Tolan. Organismes : Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) , Université de Nantes. Tenue le 18 et le 19 février 2013 à Nantes.

23 novembre 2012 : « Le caractère intolérable de l’esclavage chez les Ottomans: une esquisse pour l’histoire des mentalités »
Dans le cadre de l’atelier international de jeunes chercheurs « L’esclavage dans l’Empire ottoman (XVIe-XIXesiècles) » organisé par Hayri Gökşin Özkoray au Collège de France (Paris) en partenariat avec le CETOBAC(Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques) et la Fondation Campus Condorcet.

12 Septembre 2012 : « Une culture de la résistance? Stratégies et moyens d’émancipation des esclaves dans l’Empire ottoman au XVIesiècle »
Dans le cadre de la conférence internationale « Transcultural Perspectives on Late Medieval and Early Modern Slavery in the Mediterranean » organisée par Juliane Schiel et Stefan Hanß à l’Université de Zurich (du 12 au 15 septembre 2012 à Zurich).

14 mars 2011 : « L’esclavage dans l’Empire ottoman »
Dans le cadre du séminaire « Anthropologie comparative des sociétés et cultures musulmanes » (Laboratoire d’anthropologie sociale à l’EHESS(Paris), responsable: Anne-Marie Brisebarre).

23 novembre 2010 : « Aventures de captivité à Malte. Le récit de Ma‘cûncızâde Mustafa Efendi »
Dans le cadre de la journée d’études intitulée « Captifs turcs et chrétiens: l’aventure en Méditerranée d’après les récits » au sein du séminaire « Littératures d’aventure (16e-18e siècles) » organisé par Anne Duprat et François Moureau (CRLV-Paris IV).

Formation
 

2010-2017 : Doctorat d’histoire (École Pratique des Hautes Études, IVe Section) — Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité́ et l’autorisation de publier sans modification. Titre : L’esclavage dans l’Empire ottoman (XVIe-XVIIe siècle). Fondements juridiques, réalités socio-économiques, représentations. Soutenue le 11 décembre 2017 devant un jury composé de Nicolas VATIN (directeur de thèse, EPHE), Wolfgang KAISER (Paris 1-EHESS), Hocine BENKHEIRA (président du jury, EPHE-CNRS), Marinos SARIYANNIS (Institut d'études méditerranéennes— Foundation for Technology and Research, Hellas) et Olivier BOUQUET (Université Paris-Diderot). Pré-rapporteurs : O. BOUQUET (Université Paris-Diderot) et Alessandro STANZIANI (EHESS-CNRS).

2009-2010 : École Pratique des Hautes Études, Master 2 de recherche en sciences historiques et philologiques sous la direction de Nicolas Vatin. Mémoire intitulé « L’esclavage dans l’Empire ottoman (XVIe-XVIIesiècle) : les fondements juridiques et leur application ».

2008-2009 : Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Master 1 de recherche en histoire moderne sous la direction de Wolfgang Kaiser. Mémoire intitulé « Les vicissitudes maltaises d’un cadi ottoman, Ma‘cûncızâde Mustafa Efendi. Le rachat d’un captif musulman à Malte à la fin du XVIesiècle ».

2006-2009 : Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Licence de Philosophie

2005-2008 : Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Licence d’Histoire

Prix et distinctions
 

2018 :       

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration

Appel à communication - Vendredi 30 novembre 2018 - 23:45Le CESPRA, le CETOBaC, la FFJ, le GRSL et l'IMAF lancent un appel à communications pour la journée doctorale « L’économie alternative : religiosité, ruralité et migration » qui aura lieu le 5 février 2019.Cet événement, conçu dans le cadre (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris

Secrétariat :
umr8032@ehess.fr

Téléphone :
00 33 1 49 54 23 01

Facebook :
https://www.facebook.com/cetobac/

Twitter :
https://twitter.com/cetobac