Membres du Centre | Étudiants

Ilknur KURSUNLUGIL

Portrait KURSUNLUGIL Ilknur
Étudiant-(e) en doctorat
Institution(s) de rattachement : EHESS
Institution secondaire : Université de Bielefeld en Allemagne
Laboratoire(s) de rattachement : CETOBaC

Coordonnées professionnelles

kursunlugil[at]gmail.com

Je prépare actuellement une thèse traitant de l'aménagement et réalisation des espaces transnationaux à Istanbul  depuis le début des années 2000, sous la direction de Hamit BOZARSLAN (EHESS) et sous la co-direction de Thomas FAIST (Université de Bielefeld en Allemagne).

Le titre de la thèse en français :« Turquie : un pays en construction. Les méga-projets urbains dans le processus de création d'un nouveau pays et d'une nouvelle nation »

Résumé
 

Ma recherche examine les méga-projets d'infrastructures à Istanbul: le troisième pont sur le Bosphore (dans le cadre de la route du Nord Marmara) et la troisième aéroport d’Istanbul. L’objectif de ce projet de recherche est de dévoiler un certain nombre de mécanisme politique et se produisant dans le cadre des méga-projets urbains (MPU) à Istanbul. Nous reprenons ici la définition des mégaprojets « commedes projets qui transforment le paysage de façon rapide, intentionnelle et profonde sous des formes très visibles, et qui nécessitent l’intervention coordonnée du capital et de la puissance étatique » (Gellert, Lynch 2003 : 18).

Istanbul a toujours été une ville qui n'a jamais été conquis complètement d'après les conservateurs musulmans en Turquie. Chaque autorité conservatrice reconstruit le discours de « reconquête d’Istanbul » et l'a utilisé. Le gouvernement du DP (Parti Démocrate) a commencé une « reconquête » le mouvement pour Istanbul sous la direction de Menderes, car il représente l'État ottoman et comprend le réseau des forces impérialistes dans les années 1950.

Le slogan de « reconquête de la ville », utilisé dans le projet de régénération urbaine de Paris (les années 1970), a été repris à partir de l’époque de l’administration du RP (Parti de prospérité) dans la Municipalité Métropolitaine d’Istanbul (depuis 1994), aujourd’hui encore, c’est continué avec un discours conservateur-libéral. C'est dans ce contexte là qu’on peut dire que la conception et le mise en œuvre des MPUs en Turquie, notamment à Istanbul, répond au projet de Grand Turquie 2023 et le désir d'être « le plus Grand » de l’idéologie de droite.

Mots-clés :infrastructure, méga-projets, Istanbul, AKP, Turquie

.

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

ANR PROPHET: Between God and Man: Representations of the Prophet in Literature, Arts, and Media

Colloque - Jeudi 09 novembre 2017 - 09:00Le deuxième workshop du projet ANR PROPHET se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à Ruhr University Bochum.This second workshop of the ANR/DFG Project "The Presence of the Prophet: Muhammad in the Mirror of His Community in Early Modern and Modern Islam", w (...)(...)

Lire la suite

Colloque de restitution du programme ANR-DFG NEORELIGITUR

Colloque - Lundi 30 octobre 2017 - 09:00Le colloque a pour vocation de présenter les travaux effectués dans le cadre du programme ANR-DFG Neoreligitur, en les confrontant à des paradigmes majeurs de l'étude des nouvelles religiosités : (dé-)sécularisation, individualisation, circulation et gloca (...)(...)

Lire la suite

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01