Membres du Centre | Membres associés

Olivier ROY

Portrait ROY Olivier
Directeur-(trice) de recherche - En détachement
Directeur-(trice) d’études
Institution(s) de rattachement : EHESS, CNRS
Laboratoire(s) de rattachement : CETOBaC

Coordonnées professionnelles

olivier.roy[at]eui.eu

(0039) 05 54 68 58 17

Page personnelle

Né le 30 août 1949, à La Rochelle, marié (deux enfants), agrégé de Philosophie et diplômé de l'INaLCO en persan (1972), Olivier Roy a enseigné la philosophie au lycée de Dreux de 1973 à 1981, tout en voyageant tous les ans dans le Moyen-Orient. En 1981, il se met en disponibilité pour se consacrer à l'étude de la guerre d'Afghanistan (18 mois de séjour avec les Moudjahidines en 8 voyages de 1980 à 1988): de cette expérience sortira "Afghanistan, Islam et modernité politique" (Le Seuil 1985). Il a effectué sa dernière mission durant la guerre en Afghanistan comme consultant pour une agence de l'ONU. Olivier Roy s’est consacré après son entrée au CNRS en 1985 (section Science du politique) à l'étude des mouvements politiques islamistes, en effectuant des études de terrain d'abord en Afghanistan, en Iran, puis en Asie centrale ex-soviétique. Il a été en particulier représentant spécial puis chef de la mission OSCE au Tadjikistan d’août 1993 à novembre 1994. De ces recherches de terrain sont issus « La nouvelle Asie centrale ou la fabrication des nations » Le Seuil, 1997, « Iran : comment sortir d’une révolution religieuse ? » (avec Farhad Khosrokhavar), Seuil 1999.

Olivier Roy a aussi travaillé sur la théorisation des phénomènes de radicalisation islamique : "L'Echec de l'Islam politique" (Le Seuil, 1992) et Généalogie de l’islamisme (Hachette, 1995), ainsi que sur la géostratégie du Moyen-Orient (Les illusions du 11 septembre, Le Seuil 2002, Le Croissant et le Chaos, Hachette 2007).

En croisant l’étude des phénomènes de radicalisation sur le terrain des sociétés musulmanes avec l'évolution de l’islam en Occident, il est ensuite passé à une approche globale des questions de l’Islam contemporain (L’islam mondialisé, Le Seuil, 2002. La laïcité face à l’islam, Stock, 2004) et enfin à une étude comparative des phénomènes de revivalisme religieux dans le monde contemporain (La Sainte ignorance, Le Seuil 2008).

 Olivier Roy a enseigné à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et dirige un séminaire à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. En 2002, Olivier Roy a été « research fellow » au Center for transregional studies, en février-mai 2002 (Université de Princeton) En 2008-2009, il est «visiting professor » à l’université de  Berkeley. Depuis la rentrée 2009 il est professeur à l'Institut Universitaire Européen de Florence (Italie), où il dirige le Programme Méditerranée, ainsi que le Projet ReligioWest (2011-2015) financé par une bourse ERC de 1,8 M d’euros. ReligioWest rassemble une équipe de cinq chercheurs et d’une douzaine de collaborateurs ; il a pour but d’étudier le « formatage du religieux » dans l’espace occidental au sens très large (incluant la Turquie) (voir le site http://www.eui.eu/Projects/ReligioWest/Home.aspx

Une série de publications doit résulter du projet dont la première est « Religious conversions in the Mediterranean World » (Palgrave 2013).

En 2014 Olivier Roy publie un livre d’entretiens avec Jean Louis Schlegel « En quête de l’Orient perdu », Le Seuil. »

Olivier Roy a aussi publié Leibniz et la Chine, son premier ouvrage (Vrin 1972).

Thèmes de recherche
 

  • Islam politique
  • Les mutations de l'islam contemporain
  • Asie Centrale, Afghanistan

Principaux ouvages
 

La Sainte Ignorance. Le temps de la religion sans culture, Seuil, 2008

Le Croissant et le chaos, Hachette, 2007

La Laïcité face à l'islam,Stock,2005

Globalized Islam, Columbia University Press, 2004 (version nouvelle et ré-écrite en anglais de L'Islam mondialisé

Afghanistan : la difficile reconstruction d'un Etat, Cahier de Chaillot 73, 2004

La Turquie aujourd'hui : Un pays européen ? Universalis, Paris 2004.

Les illusions du 11 septembre, Le Seuil 2002.

L’islam mondialisé, Le Seuil, 2002.

Iran : comment sortir d’une révolution religieuse ? (avec Farhad Khosrokhavar), Le Seuil, 1999.

La nouvelle Asie centrale, ou la fabrication des nations, Le Seuil, 1997.

L'Echec de l'Islam politique, Le Seuil, 1992)

L’Afghanistan, Islam et modernité politique, Le Seuil 1985.
 

EHESS
CNRS
Collège de France

flux rss  Actualités

ANR PROPHET: Between God and Man: Representations of the Prophet in Literature, Arts, and Media

Colloque - Jeudi 09 novembre 2017 - 09:00Le deuxième workshop du projet ANR PROPHET se tiendra les 9 et 10 novembre 2017 à Ruhr University Bochum.This second workshop of the ANR/DFG Project "The Presence of the Prophet: Muhammad in the Mirror of His Community in Early Modern and Modern Islam", w (...)(...)

Lire la suite

Colloque de restitution du programme ANR-DFG NEORELIGITUR

Colloque - Lundi 30 octobre 2017 - 09:00Le colloque a pour vocation de présenter les travaux effectués dans le cadre du programme ANR-DFG Neoreligitur, en les confrontant à des paradigmes majeurs de l'étude des nouvelles religiosités : (dé-)sécularisation, individualisation, circulation et gloca (...)(...)

Lire la suite

Journée d’études turques 2017

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 09:00Intervenants :Alain Dieckhoff, directeur du CERI, Sciences Po-CERINathalie Clayer, directrice du CETOBaCElise Massicard, Sciences Po-CERI, CNRSBayram Balci, Sciences Po-CERI, CNRSAdrien Fauve, Sciences Po-CERIGabrielle Angey, CETOBaC, Paris Dauph (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CETOBaC / EHESS :
54 boulevard Raspail
75006 Paris


Secrétariat :
etudes-turques@ehess.fr

Téléphone : 00 33 1 49 54 23 01